Les Saveurs du palais

Réalisateur
Acteurs
Pays
Genre
Comedie
Durée
95
Titre Original
Notre score
5

Hortense Laborie est une cuisinière réputée qui vit dans le Périgord. A sa grande surprise, le Président de la République la nomme responsable de ses repas personnels au Palais de l’Élysée. Malgré les jalousies des chefs de la cuisine centrale, Hortense s’impose avec son caractère bien trempé. L’authenticité de sa cuisine séduira rapidement le Président, mais dans les coulisses du pouvoir, les obstacles sont nombreux…



L’avis de Yanick « Wolverine » Ruf :


Revoici une fois de plus Catherine Frot à l’affiche d’une comédie dramatique Christian Vincent nous propose donc cette fois-ci de découvrir l’envers d’un palais, mais pas n’importe lequel, puisqu’il s’agit de celui de l’Élysée.

On y suit une femme recommandée pour être la responsable de la cuisine du Président de la République. Bien entendu, on ne nommera aucun nom de cette histoire inspirée d’une histoire vraie. Mais bon, la prestation de Jean d’Ormesson qui s’essaie à la comédie en interprétant le rôle du dirigeant de notre pays sera asssez explicite pour savoir sous quel Président s’est passée cette biographie.



lessaveursdupalais_cap1


Interprété justement par l’actrice talentueuse qui a plus d’un tour dans son sac, ce film va nous mettre en appétit. Également à l’affiche, Hippolyte Girardot, très juste lui-aussi dans le personnage qu’il interprète, à savoir David Azoulay qui est ici pour « guider » la nouvelle cuisinière de la présidence. Un trio qui nous emporte donc grâce à ses différentes personnalités mais aussi des seconds rôles de bonne qualité comme Arthur Dupont (Bus Palladium) en assistant ou encore Brice Fournier (Kamelott) qui est un chef qui va se confronter régulièrement à la petite nouvelle ! 



lessaveursdupalais_cap2


Pas évident de nous captiver pendant toute la durée, mais c’est tout de même réussi grâce à des petites scènes humoristiques qui nous font sourire entre deux préparations de repas. Après le succès des émissions télévisées consacrées à la cuisine (Un dîner presque parfait, Master chef,…) il était normal de faire également un film qui nous parle de nourriture et nous fasse saliver.


lessaveursdupalais_cap3



Les Saveurs du palais
5
Plus d'articles
Beatrice Cenci – Liens d’amour et de sang : le test blu-ray