Helldriver

Réalisateur
Acteurs
Pays
Genre
Action, Horreur, et Science fiction
Durée
117
Titre Original
Nihon bundan: Heru doraibâ
Notre score
5

Alors que Kika (Yumiko Hara), jeune lycéenne, rentre chez elle, une météorite s’abat sur la ville. Un gaz nocif se répand dans tout le pays et transforme les habitants en horde de zombies. Kika évite le virus mais sa mère (Eihi Shiina) est infectée : elle se met à dévorer son père tétraplégique avant de s’en prendre à elle pour lui arracher le cœur et le bras. Parvenant à lui échapper, elle se réfugie dans la forteresse que le gouvernement à érigé pour la protection des survivants. Dotée d’un cœur artificiel et d’une tronçonneuse, Kika part en guerre contre cette meute de cannibales indestructibles, déterminée à venger l’espèce humaine. Mais le seul moyen de stopper le fléau est d’éliminer la Reine Zombie, qui est en réalité sa propre mère.





L’avis de Yanick « Wolverine » Ruf :


Folie des scénarios quand tu nous tiens….


Dernier né des films complètement barrés arrivant tout droit du Japon, voici Helldriver. Un film de Yoshihiro Nishimura, réalisateur de Vampire Girl Vs Frankenstein Girl ou encore l’incroyable Tokyo Gore Police, à ne pas confondre avec l’éponyme de Patrick Lussier mettant en scène Nicolas Cage. On est loin ici des courses folles (si ce n’est sur la fin avec un véhicule digne de Mario Kart fait en morceaux de corps humains !), mais on reste dans la lignée de ses précédentes réalisations. Et oui une fois de plus c’est du grand n’importe quoi et on en redemande ! Imaginez une jeune midinette (comme dans tous ses films !!) armée d’un katana-tronçonneuse qui doit affronter une horde de zombies qui ont envahi le Japon !!


Mais où vont-ils donc chercher leurs idées absolument incroyables ?? Il est clair qu’il ne s’agit pas d’un remake, mais d’une œuvre unique et originale. Et on se dit que le remake américain serait totalement improbable et très certainement sans succès outre-atlantique. Une bonne chose donc, ras le bol de voir toujours les mêmes films avec de nouveaux acteurs ! Bon, revenons à nos mouton ou plutôt à nos zombies venus de l’espace dans ce cas ! Quel intérêt cette histoire ?? Aucun bien entendu. C’est justement ce qui est bon avec ce genre de réalisation. Pas besoin de réfléchir et de se dire qu’il y a un faux-raccord dans un plan. Tout est grotesque et grand-guignolesque à souhait. Entre les membres découpés qui servent aussi bien d’arme que de nourriture et l’hémoglobine qui jailli une fois de plus à gros bouillon, on ne peut que s’extasier devant un tel spectacle !


Et que dire de cette jeune fille vengeresse qui n’est nullement effrayée par cette situation totalement ahurissante ?? Pour une première prestation, Yumiko Hara en impose. On la reverra à coup sûr sur les écrans dans les années à venir. Quant à son ennemie, elle est interprétée par Eihi Ehi Shiina que l’on a déjà vu dans les précédents films de Nishimura. Elle a également tourné devant les camera de Takeshi « Beat » Kitano dans Outrage et de Takashi Miike dans l’excellent Audition. Vous l’aurez compris, ce n’est pas une nouvelle venue dans le genre et elle nous le prouve dans ce film ! Si vous aimez les films sans queue ni tête, uniquement là pour vous donner du gore à outrance et des combats incroyables avec des armes qui le sont tout autant, n’hésitez pas une minute et remerciez Éléphant Films pour nous le faire découvrir en vidéo.



Caractéristiques techniques et bonus :

Le film est bien entendu tourné en 16/9 d’excellente qualité avec une bande sonore japonaise et une française (malheureusement beaucoup moins bonne comme d’habitude avec les films asiatiques). Toutes deux sont en 5.1DTS.

Le gros des bonus réside dans le making-of de 42 minutes pour tout savoir et rire un peu en regardant comment on en arrive à ce résultat. Et comme d’habitude, une galerie de photos et les bandes annonces des films qui arrivent en ce moment chez Éléphant Films pour vous faire encore plus saliver !!

Alors quoi de plus pour se réjouir ?? un tout petit prix : seulement 16,99€ pour un combo BD et DVD !!!



Helldriver
5
Plus d'articles
Phase IV : le test blu-ray