Wind blast

Réalisateur
Acteurs
Pays
Genre
Action et Western
Durée
114
Titre Original
Xi Feng Lie
Notre score
5

Lorsque le tueur Zhang Ning revient en Chine continentale après avoir exécuté un contrat à Hong Kong, le capitaine Xiang Li, surnommé le Léopard, est appelé en renfort afin de lui mettre la main dessus. Accompagné de son équipe de choc composée de Mastiff, Tak et Shepherd, il part dans le désert de Gobi à la recherche de Zhang et de sa petite amie, Sun Jing, qui est enceinte. Deux chasseurs de prime au sang froid légendaire, Mai Gao et A Nuo, sont également à leur poursuite.



L’avis de Yanick « Wolverine » Ruf


La Corée s’est essayé au western modern avec Le bon, la brute et le cinglé, c’est au tour de la Chine d’en faire autant avec Wind Blast.

Il s’agit d’une histoire complètement loufoque dans laquelle un tueur est poursuivi par des policiers (jusque-là tout va bien) mais aussi par d’autres tueurs car il a photographié son dernier donneur d’ordre avec son téléphone (là, ça se complique !). Que doit-on attendre au final de ce film ? Un style western mélangé à du polar moderne, des gunfights bien entendu, du kung-fu aussi, un zest d’aventure indianajonesque, de l’amour pour attirer le chaland romantique et bien d’autres choses encore que nous vous laisserons le soin de découvrir par vous-même. A la première vision, le tout est sommes toutes assez confus et déstabilisant. Mais une deuxième vision permet de mieux comprendre la trame et surtout de repérer qui est qui, chose la plus importante du film si l’on compte saisir le but.

Le problème, c’est que les acteurs se ressemblent beaucoup, donc pas toujours évident à moins d’être bien concentré sur le film.



wind_blast_1


Entre les bavardages pour comprendre le pourquoi du comment, on a droit à des scènes d’actions extraordinaire telle l’attaque d’un énorme camion de chantier par des cow-boys asiatiques prêts à tout pour l’arrêter ! Surprenant me direz-vous ? Oui, tout autant que les grottes du désert de Gobi dans lequel se cachent les « méchants » et qui regorgent de passages secrets. Bizarre, je ne savais qu’il pouvait y avoir ce genre de choses dans le désert! 



wind_blast_2


On retiendra aussi le duel final qui risque d’en surprendre plus d’un, tout comme la fin dont je ne dirai rien ici et que je vous laisserai découvrir ! Et comme dans tout bon western qui se tient, on a droit à une attaque d’indiens (ou tout du moins les flèches utilisées par certains pour le fun à priori). Mais bon, je me dois de vous avouer qu’il y a aussi la présence d’une scène érotique….. floutée bien entendu, Chine oblige.

Bon, le principal, c’est que l’on passe un bon moment même si l’on aurait souhaité un film un peu plus court, car près de deux heures ce n’est pas toujours facile à meubler !!


wind_blast_3

 

Caractéristiques techniques du Blu-Ray :

On a droit à un master numérique en haute définition sur un BD25 en 1080. Deux bandes sonores en 5.1 DTS en français et mandarin et bien entendu des sous-titres dans la langue de Molière. La qualité est irréprochable, aussi bien pour la vidéo que pour l’audio. En ce qui concerne les bonus, comme d’habitude on a droit aux bandes annonces des films distribués par Éléphant films. Ces derniers ont eu la très bonne idée de ne pas mettre les même sur tous les BD de leur collection, ce qui nous permet toujours de découvrir d’autres films qu’ils distribuent ! Un bon point en plus pour eux. Une galerie de photos vient agrémenter le tout, ainsi que les liens Internet.


wind_blast_4

 

Au final, une édition à posséder si l’on est fan d’action ou fan de cinéma asiatique, l’un pouvant toujours aider à apprécier l’autre. A noter que ce film a été sélectionné au festival du Film Asiatique de Deauville en 2011.

 

wind_blast_5



Wind blast
5
Plus d'articles
Le Vent Nous Emportera : Test Blu-Ray