The bomber

Réalisateur
Acteurs
Pays
Genre
Guerre et Romance
Durée
181
Titre Original
Ballada o bombere
Notre score
5

Seconde guerre mondiale. Survivants du crash de leur bombardier en zone allemande, trois soldats russes doivent impérativement retrouver leur base pour rester en vie. Grivtsov et sa radio-opératrice Katya s’enfuient en direction du front russe alors que Linko, le navigateur, décide de se rallier au camp nazi pour sauver sa peau. De retour au pays, Grivtsov s’attend à recevoir les honneurs pour son action. Malheureusement, le colonel des Smersh, la milice des déserteurs, va l’accuser d’une opération de sabotage contre l’armée russe. Au lieu de recevoir la médaille « Star » de la patrie pour son centième vol, il se voit accusé de trahison et condamné à être exécuté.

 



L’avis de Yanick « Wolverine » Ruf :


L’invasion de la Russie….


On a souvent l’habitude de voir, dans les films traitant de la deuxième guerre mondiale, l’invasion de la France par les Nazis. Dans ce film qui nous arrive tout droit de Russie, on découvre bien entendu l’occupation de ce pays et pour nous entraîner dans l’histoire le scénario se base sur une histoire d’amour. Grivtsov, un pilote de bombardier (d’où le titre) est amoureux de la belle Katya, opératrice radio. Ils sont séparés et essaient tous les deux de rejoindre la résistance. Mais quand l’un est prisonnier de guerre, l’autre se retrouve dans le maquis. Dur dur d’être amoureux à cette époque sombre. Ce téléfilm est donc là pour nous montrer une fois de plus les dégâts de la guerre, qu’ils soient physique ou psychologiques.

 

 

the_bomber_01

 

Beaucoup de pays ont en effet été « meurtris » par cette grande guerre. Les acteurs russes nous montrent qu’ils savent se donner à fond pour nous faire vivre cette histoire. On est effectivement vite pris dans l’aventure et on n’espère qu’une chose : un happy end. Mais pour cela, il vous faudra patienter près de 3heures pour savoir si tout est bien qui fini bien ou si les batailles auront raison de l’amour…. 3 heures qui passent à une vitesse incroyable, on n’a pas le temps de s’ennuyer pour autant. L’action domine tout de même ce film, aussi bien en d’exceptionnels combats aériens qu’en affrontements à terre. Entre amour, combats et trahison, on ne peut que se féliciter de la diversité de l’histoire.

 

 

the_bomber_02

 

Pour les amateurs de versions originales, vous remarquerez que les doublages des allemands sont toujours fait par une voix off, bizarre qu’il incombe à une femme de s’y coller cette fois-ci. Le rendu est bizarre mais bon, moyens oblige, les téléfilms ne peuvent s’offrir mieux et finalement, le principal est de savoir de quoi il  retourne…

 

 

the_bomber_03


 

On retiendra aussi la musique qui est pour beaucoup dans la réussite du film, avec des titres héroïques pendant les combats et d’autres romantiques pendant les retrouvailles entre les amoureux. Quoi qu’il en soit, tous les morceaux « collent » à l’histoire et sont absolument géniaux.

 

the_bomber_04

Caractéristiques techniques et bonus :

On a donc droit à une piste en version russe et une en français. Les deux étant en 5.1 DTS. Le format vidéo est en 1080p. Les sous-titres en français sont incrustés dans le film. Une perfection dans la qualité sonore et visuelle.

 

the_bomber_05

The bomber
5
Plus d'articles
Moscou Ne Croit Pas Aux Larmes : Test Blu-ray