The Bat

Réalisateur
Acteurs
Pays
Genre
Fantastique
Durée
85
Titre Original
Notre score
5

Dans une vieille demeure, les protagonistes de l’histoire cherchent la pièce secrète dans laquelle est caché le butin d’un braquage. Dans le même temps, un criminel déguisé en chauve-souris géante les élimine les uns après les autres.

 

L’avis de Yanick « Wolverine » Ruf :

Tout commence par un braquage. Des inspecteurs mènent l’enquête et là, tout le reste du film se déroule dans une immense demeure (aux innombrables escaliers que je ne voudrais pas remonter !!). Le « méchant » est déguisé en chauve-souris, presque similaire à un vieux Batman. Il est maintenant parmi les protagonistes et il va donc falloir le démasquer ! Un suspense qui dure jusqu’à la fin sans rien nous dévoiler, question que nous nous prêtions au jeu. Excellente initiative.

 

the_bat_01

 

 

Qui aurait pu prédire que les films muets continueraient à nous captiver plus de quatre-vingt ans après ? Cette réalisation de Roland West nous entraine donc dans huis clos de près de 90 minutes au cours desquelles on va essayer de tirer cette affaire au clair. Datant de 1926, ne vous attendez pas à un film en haute définition, il est restauré du mieux que possible, mais reste donc bien entendu muet avec un grain original ressemblant à un vieux VHS-rip. La restauration n’a pas dû être aisée, mais pour une fois, cela donne un certain charme au film. En effet, si l’on avait l’impression qu’il soit tourné de la veille, comment pourrions-nous croire qu’il soit aussi vieux……

 

the_bat_02

 

 

Bon, quoi qu’il en soit, l’intrigue du scenario est brillante. On ne devine pas qui est la chauve-souris avant le démasquage final. Cela change de notre époque où l’on n’a plus d’idées et où l’on ne sait plus faire que des suites et des remakes de films existants.

 

the_bat_03

 

 

On se prend donc vite au jeu du chat et de la souris et l’on soupçonne donc tout le monde, en essayant de trouver qui peut être le bandit masqué. Et en parlant de ça, on remarquera ce superbe déguisement, affublé d’un masque horrifique extrêmement bien réussi. Déjà de très bonnes idées à l’époque. Batman ne serait-il pas un peu inspiré de ce film ? C’est à se le demander…..

 

the_bat_04

 

 

L’interprétation, quant à elle, est très bonne. Les différents acteurs jouent très bien leur rôle respectif. On n’en demande pas plus pour avoir un bon film !! Dommage que les réalisateurs actuels ne soient malheureusement pas toujours (et loin de là) dans cette optique filmique !! Le genre de film que l’on prend plaisir à (re)voir. Vivement le prochain titre de cette collection The Scare-ific…. Mais en attendant, vous pouvez lire les critiques des précédents volumes en cliquant sur le titre : Tomorrow at seven, The death kiss et Black dragons.

 

the_bat_05

 

Caractéristiques techniques et bonus :

Bien entendu, ce film est muet, mais des panneaux en version originale anglaise avec des sous-titres français sont bien entendu présents pour les dialogues. Le son n’est en fait que de la musique d’ambiance en mono d’origine. Le menu du DVD, par contre, possède plusieurs versions : français, anglais, allemand, …. Du coté des bonus, comme dans les précédents films de la collection, on a droit à la suite des aventures de Lon Chaney Jr dans la série subaquatique Undersea Kingdom.

 

 

the_bat_06

 

the_bat_07

The Bat
5
Plus d'articles
Phase IV : le test blu-ray