Margaret

Réalisateur
Kenneth Lonergan
Acteurs
Anna Paquin, Jean Reno, et Matt Damon
Pays
USA
Genre
Drame
Durée
149 min
Titre Original
Notre score
7

Lisa, une lycéenne new-yorkaise de 17 ans, est persuadée d’être responsable d’un accident de la circulation qui a coûté la vie à une femme. Devant l’impossibilité de se racheter ou de réparer, rongée par la culpabilité, elle s’en prend peu à peu à sa famille, ses amis, ses professeurs, et surtout, à elle-même. Lisa découvre que ses idéaux de jeunesse se heurtent aux réalités et aux compromis du monde des adultes…

L’avis de Fabien

Avec deux producteurs de renom, Sydney Pollack et Anthony Mingella (décédés malheureusement avant d’avoir vu le film achevé), un producteur exécutif de luxe en la personne de Martin Scorsese, un casting attractif (Anna Paquin, Mark Ruffalo, Jean Reno, Matt Damon) et un réalisateur en devenir dont le premier film avait reçu un bon accueil critique (Tu peux compter sur moi, nommé aux Oscars et Golden Globes, 2001) Margaret avait tout pour réussir une belle sortie en salle.

Tourné en 2005,  Margaret n’est finalement sorti qu’à la fin de l’année 2011 aux États-Unis à cause de problèmes de post-production relatifs à la durée du montage final. En effet la sortie a été repoussée en raison de différents artistiques et juridiques entre les producteurs de Fox Searchlight et le réalisateur Kenneth Lonergan qui détenait le final cut, privilège  plutôt rare à Hollywood, à condition que la durée de son film ne dépasse pas les 150 minutes mais fut dans l’impossiblité de réduire son montage initial de 3 h sous peine de déséquilibrer la structure du récit.

Si les américains ont eu droit à la version longue de Lonergan, une sortie confidentielle dans une poignée de salles en 2011, les français se voient aujourd’hui  proposer la version courte en DVD après une sortie en salle cet été.

Si par moments les coupes sont un peu brutales, des personnages comme celui de Matthew Broderick ayant peu de place pour exister ce qui est assez paradoxal vu la durée fleuve de ce drame, cette version recèle assez de moments tendus et émouvants où s’exprime la douleur rentrée et le questionnement existentiel de sa jeune héroïne pour apprécier cette chronique adolescente sur 150 minutes.

Dévoré par la culpabilité, le personnage de Lisa remet peu à peu en question ses certitudes et ses considérations sur la vie et le monde adulte (famille, profs) auquel elle se confronte avec une rudesse qui cache une souffrance profonde. Anna Paquin y livre une performance majeure aux côtés d’acteurs chevronnés comme Jean Réno, Mark Ruffalo et Matt Damon.

Très bien dialogué et interprété, Margaret mérite d’être découvert eu égard à l’abandon méritoire de son actrice principale dans ce rôle rugueux et torturé. Kenneth Lonergan y dresse un portrait de jeune femme tout en nuances vraiment marquant, carrément qualifié de chef d’oeuvre dans sa version longue par le génial Martin Scorsese.

margaretphoto1

Test DVD

Le master très propre affiche des contrastes très corrects, une colorimétrie honnête mais un piqué loin d’être exceptionnel dans les limites du support. La VO permet d’apprécier à sa juste mesure  le travail des acteurs dont l’impayable accent du personnage sud-américain de Jean Réno.

Pas de bonus dans cette édition proposée par FPE.

Margaret
7
Plus d'articles
Liberté : Test DVD