Les filles du botaniste

Réalisateur
Acteurs
Pays
Genre
Drame
Durée
105
Titre Original
Les filles du botaniste
Notre score
5
Dans la Chine des années 80, tous les tabous ne sont pas levés. Min, une jeune orpheline, part faire ses études chez un botaniste de renom. Homme secret et père autoritaire, son professeur vit sur une île qu’il a transformée en jardin luxuriant. Contrainte de partager cette vie solitaire et effacée, sa fille An accueille avec joie l’arrivée de l’étudiante. Très vite complices, les deux jeunes femmes voient leur amitié évoluer vers une attraction troublante, sensuelle et interdite. Incapables de se séparer, Min et An imaginent bientôt un dangereux arrangement pour continuer à partager le même toit…
 

 

L’avis de Yanick « Wolverine » RUF :

Pas facile de traiter de l’homosexualité de deux jeunes femmes dans la Chine populaire. Le pari était osé, et le résultat est là. Dai SIJIE (BALZAC et la petite tailleuse chinoise) nous offre ici un film plein d’espoir pour ceux qui s’aiment, mais doivent vivre caché. A notre époque, tout le monde doit être libre de profiter de sa vie sans honte et on le comprend bien. Mylene JAMPANOÏ (MARTYRS) et Li XIAORAN sont captivantes et semblent vivre cet amour intense de façon attendrissante, sans aucun voyeurisme quelconque, mais d’une beauté sentimentale puissante. La scène dans la serre est esthétiquement sublime, surtout quand on connait les conditions de tournage (dévoilées dans le making-of).

 

 

 

Les autres acteurs ne sont pas en reste eux non plus. Dongfu LIN, qui interprète le rôle du père et Wang WEIDONG celui de Dan, son fils, ont été particulièrement bien pensés. Le vieil homme ressemble à s’y méprendre à un véritable botaniste (mais on découvrira dans les bonus que c’est loin d’être le cas). Comme d’habitude dans les films tournés en Asie, nous aurons droit à des paysages totalement magnifiques qui nous donneront envie de partir en voyage…. Et pour finir, la musique, composée par Eric LEVI, a elle aussi une grande importance. Lancinante et calme, elle nous entraine encore plus dans cet univers reposant. Tout cela nous donne donc un excellent film qui mérite d’être vu….

 

 

 

Coté bonus, un excellent making-of de 45 minutes nous fera découvrir le tournage dans ses moindres détails. Un tournage pas évident car l’équipe a du se rendre en Thaïlande pour faire ce film, le sujet étant encore tabou en Chine. Entre problèmes de langues (équipe et acteurs de nationalités différentes : France, Canada, Chine….) et problème de temps pour la réalisation, pas évident de s’en sortir. Mais quand une équipe veut réussir, elle y arrive….. Nous retrouverons les acteurs, producteurs, réalisateur qui nous confieront tour à tour leurs petites anecdotes sur le tournage. Le tout sur la musique complaignante d’ Eric LEVI. Un reportage à voir absolument pour comprendre l’essence même du film.

 

 

Des décors splendides

 

 

Une maison à ranger

 

 

L’apprentissage commence…

 

 

Deux filles trés complices…

 

 

Un botaniste passionné

 

 

La scène sensuelle du film….

 

 

Les filles du botaniste
5
Plus d'articles
Le couteau de glace : le test blu-ray