La terreur des Kirghiz

Réalisateur
Acteurs
Pays
Genre
Action
Durée
90
Titre Original
Ursus, il Terrore dei Kirghisi
Notre score
5

 

Ursus dirige une tranquille tribu d’Asie Centrale qui vit dans un état de paix fragile avec ses voisins, les Kirghiz. Mais ce solide gaillard a une liaison secrète avec la jeune femme que le chef Kirghiz compte épouser afin de devenir « Grand Khan » et contrôler ainsi toute la région ! Alors qu’un monstre mystérieux surnommé « le Vautour » se met à attaquer les humains, le grand rival d’Ursus profite de la situation de frayeur générale afin d’ourdir un complot…

 

 

LA COLLECTION PEPLUM / AVENTURE

(DVD Zone 2)

Présentation :

Ah l’Italie ! Sa tour de Pise, ses Fiat 500, ses vespas, ses fameuses pasta, son mascarpone, son lambrusco, ses bodybuilders en jupettes…

Ben oui ma bonne dame, dans les années 50/60, on croisait fréquemment de bien musculeux héros (prénommés Hercule ou Maciste pour les plus connus) du côté de Cinecittà…

Des acteurs américains au physique impressionnant traversaient l’Atlantique pour incarner ces surhommes invincibles, le plus emblématique étant bien entendu Steve Reeves dans « Les Travaux d’Hercule » ou « La Bataille de Marathon ».

 

 

 

Sortis cet été, les 7 DVD « double programme » de l’éditeur SNC/M6 Vidéo choisissent de mettre en avant des films beaucoup moins connus du grand public, pour la plupart des petites productions (oubliez de suite la comparaison avec Hollywood, ces honorables bandes transalpines devant grosso modo accumuler le budget sandalettes de la 1ère heure de « Ben- Hur »…) dont les titres ne manquent pas de piquer la curiosité…

Voici donc pèle mêle les différents diptyques, les 2 films étant donc à chaque fois réunis sur un seul disque :

  • « Maciste en enfer » / « Maciste dans les mines du roi Salomon »

  • « Erik le Viking » / « Hercule contre les tyrans de Babylone »

  • « Maciste contre Zorro » / « Zorro au service de la Reine »

  • « El Kébir fils de Cléopâtre » / « Joseph vendu par ses frères »

  • « Catherine de Russie » / « La Charge des Cosaques »

  • « L’Esclave de l’Orient » / « Samoa reine de la jungle » (avec la sublimissime Edwige Fenech !)

Le dernier « duo » comprend les énigmatiques « Le Géant de Métropolis » et « La Terreur des Kirghiz »

 

Double programme « Le Géant de Métropolis » / « La Terreur des Kirghiz » :

 

 

Fame version mongole!

 

 

L’avis d’Alex :

Film attribué à Anthony Dawson (le pseudo régulier de Antonio Margheriti), mais officieusement achevé par Ruggero Deodato (le réalisateur de « Cannibal Holocaust »), « La Terreur des Kirghiz » est une bien bonne surprise !

Si « Le Géant de Métropolis » flirtait avec la science-fiction, ce métrage-ci s’éloigne du péplum classique en incluant un élément fantastique (voire horrifique) de taille avec la présence d’un être mi-homme, mi-démon à la force surhumaine.

 

 

Le dark knight veille…

 

C’est même une sorte de thriller, l’intrigue amenant à nous interroger sur la véritable identité du « monstre » et sur ses motivations…

Le scénario est donc riche en rebondissements, et le spectacle (rythmé entre l’histoire d’amour, les attaques du « Vautour », les fourberies du chef Kirghiz, et d’autres sous-intrigues) ne laisse donc pas la place à l’ennui !

Le rôle d’Ursus est tenu par Reg Park, par ailleurs interprète d’« Hercule contre les Vampires » de Mario Bava aux côtés de Christopher Lee, et « mentor » d’un jeune culturiste autrichien devenu quelques décennies plus tard gouverneur de Californie…

 

 

La bien-aimée d’Ursus…un tempérament de feu!

 

Et comparé à Gordon Mitchell, Reg est plutôt porté sur la « cool attitude », exécutant ses inévitables bagarres tout en semblant posséder de réelles aptitudes de comédien.

Le film est d’ailleurs si surprenant qu’il voit notre bodybuilder vedette se prendre une raclée par le monstre !

Et ce n’est pas la moindre des curiosités, puisque c’est en fait le frère d’Ursus qui démêle le nœud de l’intrigue (mais chut !) Cependant, il ne lui révèlera rien au final, préférant laisser notre héros quelque peu hébété dans les bras d’une fort charmante princesse !!!

 

 

La cruche entre en scène…

 

Tout aussi atypique que « Le Géant de Métropolis », cette « Terreur des Kirghiz » fait preuve de plus de rythme et mérite d’être découvert !

Note : Le film a aussi été exploité sous l’appellation « La Vie érotique d’Ursus » (titre qui figure d’ailleurs au dos de cette édition DVD, ainsi qu’une interdiction aux moins de 16 ans).

Que les érotomanes de tout poil ( !) passent leur chemin, car la version présentée ici est totalement exempte de scènes « coquines », et ne mérite sans doute pas un tel avertissement…

 

Des regards…
 
…qui en disent long!!!
 
Lancer de nains
 
Le vilain et…
 
…le plus que vilain!
 
Un assistant nommé Deodato

 

 

La terreur des Kirghiz
5
Plus d'articles
Bacurau : Test DVD