The Loved Ones

Réalisateur
Acteurs
Pays
Genre
Horreur
Durée
84
Titre Original
The Loved Ones
Notre score
5

Lola, la fille la plus timide du lycée, propose à Brent de l’accompagner au bal de fin d’année. Comme il avait prévu d’y aller avec Holly, sa petite amie, il décline poliment l’invitation. Mais Lola n’aime pas qu’on lui dise non…


En compétition au 18ème Festival International du Film Fantastique de Gérardmer

(26-30 janvier 2011)

 


 

 

Avis de Stéphane :


Ils sont jeunes, ils sont beaux et intelligents. C’est maintenant le bal de fin d’année mais rien ne se passe comme prévu au pays des kangourous. En effet, une jeune demoiselle se retrouvant sans cavalier, va montrer sa véritable nature…

Même si l’histoire parait simpliste (un homme est prisonnier dans une famille de dégénérés), le réalisateur Sean Byrne arrive à toujours passionner les spectateurs. Il se donne même l’insolence de partager son film en deux parties : dans la première on voit la barbarie présente dans une famille et dans la seconde on voit un jeune homme qui se rend à son bal de promotion.

 

thelovedones2

 

D’un côté on voit ce pauvre garçon souffrir chez ses tortionnaires et qui doit essayer de trouver une solution pour s’échapper. La souffrance que ce personnage éprouve se transmet excessivement bien à travers l’écran. Plus il essaie de résister plus son calvaire augmente. Le spectateur se retrouve même à souffrir avec ce jeune homme et comme lui, il déteste les bourreaux qui sous leurs airs angéliques sont particulièrement dérangés.

 

En parallèle, on voit un des amis du personnage principal (au physique standard et plutôt looser) qui s’approche de plus en plus de la jeune fille avec qui il se rend au bal de promotion… Il essaie de la draguer, s’amuse en voiture puis ils se rendent au bal … Il n’y a rien de très spécial dans cette partie de l’histoire sauf que le réalisateur alterne ces deux aventures qui au final seront reliées…

 

thelovedones1

 

A priori il n’y a pas de rapport entre tous ces événements mais le réalisateur pose les pièces de son long métrage comme on le ferait avec un puzzle. On apprend tout au long du film beaucoup de chose sur les caractères, attitudes ou vies de certains personnages. Chaque partie du film devient ainsi une découverte.

 

The loved ones est vraiment excellent à tout point de vue.

The Loved Ones
5
Plus d'articles
1917 : le test blu-ray