The forest

Réalisateur
Darren Lynn Bousman
Acteurs
Allie MacDonald, Chantelle Chung, Demore Barnes, Erik Knudsen, J. LaRose, Max Topplin, Mia Kirshner, et Stephen Moyer
Pays
USA
Genre
Fantastique, Horreur, et Thriller
Durée
93 min
Titre Original
The barrens
Notre score
8

Une famille part camper dans les Barrens, un territoire au coeur du New Jersey. Le père est enthousiaste à l’idée de faire découvrir aux siens le lieu où son propre père l’emmenait lorsqu’il était enfant. Mais la joie fait bientôt place à l’angoisse, les lieux semblant être habité par une étrange créature…

Sélection officielle des inédits vidéo du festival de Gerardmer 2013.

 

L’avis de Yanick « Wolverine » Ruf :

Apres nous avoir essayé le film gore dans toute sa splendeur avec une partie de la série des SAW (2, 3 et 4), le réalisateur Darren Lynn Bousman revient avec un film de monstre. Le genre qu’il rêvait de faire depuis des années (on l’apprend dans l’interview qui se trouve dans les bonus), mais à la différence des autres, il place la bestiole au deuxième rang de l’intrigue. En effet, cette dernière repose plus sur la personnalité du personnage principal interprété par Stephen Moyer (le vampire Bill Compton dans la série à succès True Blood).

the_forest_02

Ce père de famille perd pied et souffre de troubles obsessionnels psychiatriques qui le mènent à la folie. Mais est-il réellement en passe de sombrer dedans, ou y est-il vraiment, ou alors est-il loin de l’être ? Que de questions intéressantes pour nous trainer dans un suspense incroyable qui ne s’expliquera que dans les toutes dernières minutes du film. Stephen sort donc de son éternel rôle de vampire pour entrer dans la peau de ce pauvre homme qui disjoncte au moindre petit pépin. L’acteur idéal pour ce personnage ! On le regarde donc sombrer, lui qui est très calme au début, comme on a l’habitude de le voir, vers une version de lui dantesque à souhait !! Une véritable transformation à la hauteur de la prestation de Jack Nicholson dans Shinning.

the_forest_01

Autour de lui, Mia Kirshner interprète sa femme Cynthia, une femme désespérée qui essaie de comprendre le pourquoi de la chose et fera tout pour aider l’homme qu’elle aime. Un homme aimé par ses enfants. Car même si sa fille Sadie (Allie MacDonald) est une adolescente et qui le montre bien en ignorant les adultes et en particulier Cynthia sa belle-mère, elle n’en reste pas moins prête à l’aider elle aussi quand il le faut. Il a également un fils, Danny interprété par un jeune acteur qui est époustouflant de réalisme, Peter DaCunha qui risque fort de continuer dans cette branche !!

the_forest_04

Mais dans tout ça, il ne faut pas oublier aussi que derrière ce délire démentiel, il y a tout de même une bestiole, et pas des moindres ! Ce film est basé sur une légende persistante du New-Jersey, selon laquelle une sorcière aurait pactisé avec le Diable pour sauver sa vie. De ce pacte serait née une créature à la tête de bélier, marchant sur ses deux sabots et avec une énorme paire d’ailes. Darren a soigné cette bébête, même si elle n’est que secondaire à la base et que ses apparitions sont trop courtes. Le making-of vous la montrera plus que le film. Au final, on a donc un film qui tient la route et se laisse regarder au fil de cette légende américaine digne d’un Sasquatch ou du monstre du Loch Ness.

 the_forest_03

Caractéristiques techniques et bonus :

Une fois n’est pas coutume, ce film est en format vidéo 16/9 avec une définition en 1080. Coté audio, on a droit à une bande son en version américaine et une française, toutes deux en DTS 5.1 de très bonne qualité. Le doublage tient la route et on peut donc en profiter pleinement. Le menu, accessible pendant la lecture par pop-up est simple mais efficace. Et les bonus, se composent de bandes annonces bien entendu, et surtout d’un reportage sur le réalisateur et les acteurs et leur façon de travailler. Un making-of est complétement consacré à la créature. Un blu-ray complet.

The forest
8
Plus d'articles
Moscou Ne Croit Pas Aux Larmes : Test Blu-ray