The Death Kiss

Réalisateur
Acteurs
Pays
Genre
Comedie et Policier
Durée
70
Titre Original
The Death Kiss
Notre score
5

L’interprète principal de The Death Kiss, Miles Brent, est assassiné lors du tournage de la scène finale du film. La police se rend compte que la victime jouissait d’un grand succès auprès des femmes d’Hollywood, faisant de ces dernières autant de coupables potentielles. Alors que les soupçons se portent de plus en plus intensément sur Marcia Lane, le scénariste Franklyn Drew décide de mener sa propre enquête.

 



L’avis de Yanick « Wolverine » Ruf :


Quand l’humour noir débarque à Hollywood….

 

Deuxième titre de la collection The Scare-ific… distribuée par la société bisontine Hantik Films, The death kiss est une fois de plus interprété par Bela Lugosi (Dracula, Black dragons, le loup-garou). Cette fois-ci, il troque sa cape de vampire et se retrouve plongé dans une aventure policière sur fond d’humour omniprésent. L’enquête dans les studios de tournage d’un film avec des personnages plus  bizarre les uns que les autres est intéressante jusqu’au bout. Belle performance pour ce film et surtout pour l’époque de laquelle il date (1932 rappelons-le) car rares étaient les réalisateurs ayant envie de se lancer dans ce style à ce moment-là…

 

 

 

 


On se retrouve donc avec la police qui fait son enquête, mais elle est en conflit avec le scénariste du film qui était en tournage qui décide, lui-aussi, de mener la sienne, persuadé qu’il est meilleur que les officiers de police présents. Bien entendu, ce dernier aura toujours un métro d’avance sur eux, ce qui donnera des scènes assez cocasses. On remarquera aussi l’originalité des meurtres (et tentatives) qui sortent de l’ordinaire pour une réalisation des années 30.

 

 


Le tout nous donne donc un film rare mais qui n’en reste pas moins très intéressant et à découvrir. Comme quoi, même avec de petits moyens, on peut faire quelque chose de bon, et tant pis si le résultat est trop court!Bien entendu, la qualité est d’époque donc ne demandons pas de miracles et profitons pleinement de ce petit bijou déniché par Hantik Films.

 

 


Coté bonus, un livret de présentation du film écrit par Jean-Pierre Putters une fois de plus. Les filmographies de l’acteur Bela Lugosi et du réalisateur Edwin L. Marin et bien entendu, la suite du sérial commencé avec le premier DVD de la collection : Undersea Kingdom Chapitres 3 (Les Arènes de la Mort) & 4 (La Vengeance des Volkites), réalisés en 1936 avec Lon Chaney Jr.




 




The Death Kiss
5
Plus d'articles
Liberté : Test DVD