Primal

Réalisateur
Acteurs
Pays
Genre
Horreur
Durée
85
Titre Original
Notre score
5

Six amis partent faire du camping sauvage, dans une nature tout aussi sauvage, mais quand l’une d’entre eux va se baigner, elle en ressort fiévreuse. Elle finit par régresser à l’état primal du prédateur, et commence tout simplement à essayer de massacrer ses copains, qui eux, du coup, sont un peu coincés dans leur campement…


Film présenté lors de la 10ème édition du Festival International du Film Fantastique de Neuchatel (Suisse)

 



 


L’avis de Wolverine:


Ce matin, un lapin mutant a tué des promeneurs…


Quatre jeunes partent en pleine foret australienne (ouah, quelle originalité !!) pour étudier des peintures préhistoriques ! Enfin, l’un d’entre eux a ça en tête, les autres, comme d’habitude, ne pensent qu’à se vautrer dans une débauche de sexe en pleine nature ! La partie culturelle passera donc a la trappe, mais pas la partie jambe en l’air (cool, c’est presque ce qu’il y a de mieux dans le film !). Rapidement, la ballade tourne au drame quand l’une des jeunes filles se transforme en un monstre sanguinaire ne pensant qu’à dévorer ses amis et nourrir une entité procréatrice vivant dans une grotte et ne ressemblant a rien d’intelligent pour un film !

Lapins mutants et jeunes transformés en monstres : les maquillages offrent le seul intérêt de cette production qui, espérons-le, ne donnera pas de suite, le scenario étant vraiment trop ridicule pour nous offrir un réel attrait.  Entre faux raccords et scènes absurdes (la caverne fait très « studio » et la montagne dessinée sur la pellicule est absurde) c’est donc un navet très grotesque où tout est ridiculisé, mais qui a tout de même un intérêt : donner envie de passer une bonne soirée pizza-bières entre potes avec de bonnes vieilles séries Z plus réussies que cette sinistre farce grotesco-sexo-gore qui aura pourtant essayé de rendre un hommage (plutôt raté) au film culte de Sam Raimi, EVIL DEAD. Dommage, il y avait au moins une idée intéressante…



Primal
5
Plus d'articles
L’Abominable Dr Phibes : Test Blu-Ray