Monsieur Lazhar

Réalisateur
Acteurs
Pays
Genre
Drame
Durée
94
Titre Original
Monsieur Lazhar
Notre score
5

À Montréal, une enseignante du primaire meurt subitement. Apprenant la nouvelle dans le journal, Bachir Lazhar (Fellag), un Algérien de 55 ans, frappe à la porte de l’école pour offrir ses services à titre de remplaçant. Rapidement embauché pour combler le vide laissé par la disparue, l’immigrant fait son entrée sur le marché du travail québécois dans un établissement en situation de crise alors qu’il nage lui-même en pleine tragédie personnelle.

Dès son arrivée, le fossé culturel entre Bachir et sa classe se dessine, alors qu’il propose aux enfants une dictée hors de leur portée, tirée d’Honoré de Balzac. Peu à peu, Bachir apprend à mieux connaître un groupe d’écoliers aussi ébranlés qu’attachants. Parmi ceux-ci, Alice et Simon, deux élèves charismatiques témoins d’un incident tabou, se révèlent particulièrement atteints par le décès de leur professeur. Pendant que la classe amorce un processus de guérison, personne à l’école ne soupçonne le passé douloureux de Bachir qui risque l’expulsion du pays à tout moment.

 

 

Film d’ouverture du Discovery Zone, Luxembourg City Film Festival 2012


 

 

 

Avis de Rachel :

 

Au départ le film commence de façon assez forte : une institutrice de primaire se pend dans sa salle de classe et est découvert par ses élèves. Cet événement traumatisant va être le fil conducteur du film, de la relation entre les élèves, la réaction de l’administration de l’école, des parents d’élèves mais aussi de la relation des élèves avec leur nouveau professeur Bachir Lazhar, un algérien réfugié politique, traumatisé par la perte de sa famille.

 

Ce nouvel instituteur doit faire face à différentes choses. D’une part il est contraint de donner la classe là même où son prédécesseur s’est pendu : les enfants y pensent constamment. Même si la peinture a été changée, le lieu reste le même et reste empreint de souvenirs. Bachir essaie de les faire parler de leurs émotions afin qu’ils se libèrent du poids de leur conscience.

D’autre part, il doit aussi faire face à une probable expulsion du pays. En effet, réfugié politique, Bachir (joué par Fellag) a été contraint de partir d’Alger suite à des menaces de mort et à l’incendie de son appartement qui visaient sa famille. Il considère cela comme une sorte d’abandon et maintenant il veut offrir son aide à ses élèves afin de les supporter dans leur deuil. Cet homme est attachant et avec beaucoup d’humilité il va faire s’écrouler le mur du silence qui entoure ses élèves.

 

monsieurlazhar1

 

 

Ce long métrage est adapté d’une pièce de théâtre d’Evelyne de la Chenelière qui joue sur la rencontre de deux mondes et qui montre la puissance et le pouvoir de la parole.

 

Ce film met en avant deux enfants au caractère bien trempé et assez charismatique Alice et Simon mais on donnera notre préférence à Sophie Nélisse (Alice) qui joue extrêmement bien. Le réalisateur Philippe Falardeau suit le parcours émotif des enfants et des adultes avec beaucoup d’humour. Les sentiments s’y trouvent approfondis, exacerbés et mis à fleur de peau par des comédiens excellents.

 

On constate bien qu’il y a une grande différence de compréhension entre les adultes et les enfants. Ce contraste est bien montré avec le travail de la psychologue et celui du professeur. En effet ce dernier s’adapte à son milieu et à ces jeunes enfants tandis que de l’autre côté, c’est plus un travail.


Monsieur Lazhar est un excellent film qui donne à réfléchir.

 

monsieurlazhar2

 

 

 

Monsieur Lazhar
5
Plus d'articles
Lucky Strike