Karaté-Robo Zaborgar

Réalisateur
Noboru Iguchi
Acteurs
Itao Itsuji, Mami Yamasaki, Yasuhisa Furuhara, et Yuya Miyashita
Pays
Japon
Genre
Action et Science fiction
Durée
111 min
Titre Original
Denjin Zabôgâ: Gekijô-ban
Notre score
8

Dans un futur proche des années 80, le Japon est en proie à la terreur criminelle orchestrée par une mystérieuse organisation nommée SIGMA. Suite au décès de son père, l’officier de police Daimon Yutaka hérite d’un puissant robot guerrier nommé Zaborgar, expert en arts martiaux et ayant le pouvoir de se transformer en moto. Les deux justiciers vont dès lors devoir se confronter à SIGMA et ramener paix et prospérité à l’archipel Nippon.

L’avis de Yanick « Wolverine » Ruf :

Tiré d’une série comportant une cinquantaine d’épisode, Karaté-Robo Zaborgar est donc l’adaptation en film d’une partie des aventures du héros Daimon et de son robot Zaborgar. Pas facile de condenser le tout pour nous donner un film d’une durée normale qui nous fasse comprendre toute l’histoire ! Mais c’est tout de même chose faite et l’on va donc suivre Daimon (et son frère qui deviendra plus tard le robot), depuis leur allaitement au sein paternel (??) jusqu’à leur « retraite ». Incroyable histoire, qui mélange des styles tels Bioman, Power Rangers (avec en prime un petit clin d’œil à Transformers) et surtout Goldorak. En effet, si les personnages ressemblent plus aux trois premières séries citées, l’action et la musique s’apparentent beaucoup plus à la dernière. La machine de notre héros se contrôle par la voix et utilise des lancements poings ressemblants fortement aux fameux Fulguro Poings et il prend ses espèces de cornes et les utilisent comme les Clavicogires du Mecha du Prince d’Euphore. Bizarre comme coïncidence….

zaborgar_01

Et si l’on rajoute en plus quasiment la même musique que dans Goldorak, a deux notes près pendant chaque combat, comme dans les moments plus romantiques, on se dit qu’on n’est pas loin de voir une adaptation live du dessin animé de notre jeunesse. Du côté des méchants, on a droit aussi à du très lourd! Ils sont tous comme dans ces séries des années 80 à 2000 : des nanas super-sexy et des monstres hallucinants au possible! Juste comme il faut pour réussir un excellent film de ce genre… Bon, et qu’en est-il finalement de l’action et du scénario ?? Très bien pour l’un comme pour l’autre ! Le produit est très bien ficelé et l’on se laisse prendre à regarder pas mal de scènes mangatesques (le baiser en moto est hallucinant et semble tout droit sorti des meilleurs mangas). Quand les films dépassent les dessins animés, voilà quel est le résultat ! Par contre, même si ce film sort tout droit des studios Sushi Typhoon, ne vous attendez pas à du gore à outrance comme c’est le cas d’habitude avec eux. Et pour une fois, c’est tant mieux, car je ne vois pas ce que ça viendrait faire dans tout cela. On a droit à quelques scènes avec quelques éclaboussures sanguinolentes, mais juste ce qu’il faut pour ne pas tout gâcher et nous permettre de regarder ce film avec un esprit rêveur enfantin.

zaborgar_02

Et en ce qui concerne les effets spéciaux numériques, il faut reconnaitre qu’ils on été parfaitement soignés. Des lasers aux explosions, tout est fluide. Le gigantisme de certains personnages est très bien fait lui aussi. Le réalisateur, Noboru Iguchi, a encore fait appel à son équipe qui avait travaillé sur Robo Geisha pour être sûr du résultat. On navigue donc entre des personnages farfelus avec de simples accessoires jusqu’aux robots qui s’affronte sur tous les terrains possible et avec des adversaires monstrueux tel l’homme fourmi (bien loin de celui de Marvel). Réussite totale pour ce film!

 zaborgar_05

Caractéristiques techniques et bonus :

Cette édition est pleine de surprises ! Tout d’abord un master HD en 1080 avec l’audio en japonais et français (on notera l’excellence du doublage !) en 5.1 DTS HD. Le DVD contenu avec le BR est de toute aussi bonne facture et se laisse regarder sans problèmes. Il faudra de toutes façons passer par lui pour avoir accès aux différents bonus : making of, trailers, générique en karaoké, bandes annonce et surtout ce que l’on nous annonce comme 13 mini-épisodes de la série pour une durée de 20 minutes. Il s’agit en fait de petits clips d’exploitations pour faire une promo rapide et efficace dans les salles avant la sortie du film. Excellent, on nous montre le robot en action, et quelles actions ! A hurler de rire !! Et la cerise sur le gâteau, un livret d’une dizaine de pages comprenant interviews et explications vient compléter cette édition extrêmement bien soignée! Vous l’aurez compris, si vous avez aimé Bioman et autres Goldorak étant plus jeunes, vous accrocherez automatiquement à ce film incroyable ! Un grand merci à Eléphant Films pour nous permettre de le découvrir!

zaborgar_03zaborgar_04

Karaté-Robo Zaborgar
8
Plus d'articles
Halloween 4 : Le Retour De Michael Myers / Test Blu-Ray