Just another love story

Réalisateur
Acteurs
Pays
Genre
Drame et Fantastique
Durée
100
Titre Original
Kærlighed på film
Notre score
5

Jonas est un homme sympathique, marié et père de deux enfants. Sa vie prend un tour inattendu quand il cause un accident de voiture dont Julia est la victime. Il va rendre visite à Julia, à l’hôpital, mais à son arrivée, la famille de la jeune femme le prend pour Sebastian, le nouveau petit ami qu’elle a rencontré à Angkor Wat, au Cambodge. A son réveil, Julia est amnésique. Jonas prétend alors être l’homme qu’elle aime. Une identité toute neuve, une vie toute neuve et un avenir plein de promesses s’ouvrent alors à Jonas. Mais un jour, la vérité revient frapper à la porte…

 


Film présenté lors de la neuvième édition du Festival International du Film Fantastique de Neuchâtel (NIFFF)

 

 

 

L’avis de Yanick « Wolverine » Ruf : Encore une histoire fantastique qui nous vient du froid. Réalisé par nul autre que Ole Bornedal, qui nous avait offert l’année dernière l’excellent The substitute, présenté dans de nombreux festivals à travers le monde. Cette fois-ci, l’histoire est complètement loufoque car un homme ordinaire va se faire passer pour celui qu’il  n’est pas. Mais tout en étant complètement abracadabrante, elle n’en reste pas moins très sérieuse dans le fond. On commence avec un homme agonisant pour revivre ses derniers jours en flashback. Et jusqu’à la toute dernière image, on ira de surprise en surprise pour aboutir à un final absolument inattendu mais pourtant tellement logique. Un très bon film qui continue la lancée des films d’horreur des pays scandinaves.

Just another love story
5
Plus d'articles
Beatrice Cenci – Liens d’amour et de sang : le test blu-ray