Henry, portrait d’un serial killer

Réalisateur
John McNaughton
Acteurs
Brian Graham, David Katz, Kurt Naebig, Lisa Temple, Michael Rooker, Peter Van Wagner, Tom Towles, et Tracy Arnold
Pays
USA
Genre
Drame et Horreur
Durée
83 min
Titre Original
Henry: Portrait of a Serial Killer
Notre score
6

Henry, portrait d’un serial killer est un film basé sur la vie et les ‘exploits’ macabres de l’un des tueurs en série les plus monstrueux de toute l’histoire des Etats Unis : Henry Lee Lucas. Comme tous les serial killers, Henry possède un double visage, celui d’un homme ordinaire sans histoire, et un autre qui l’entraîne dans une folie meurtrière sans précédent en compagnie de son ami et ‘collègue’ Otis Toole.

Film présenté en présence du réalisateur John Mc Naughton lors de la 7ème édition du Bloody Week-End, le Festival International du Film Fantastique d’Audincourt (25) qui s’est déroulé du 26 au 29 mai 2016

L’avis de Yanick Ruf :

Les années 80 furent prolifiques dans le film de genre alors en pleine expansion de par la monde. John MacNaughton a bien saisi la chose et a décidé en 1986 de nous faire découvrir la vie quotidienne d’un tueur en série avec son film-culte : Henry, portrait of a serial killer! Que peut-il se passer dans la tête d’un tueur en série ? On va donc essayer de le découvrir au travers de ce film. Comment un homme peut-il en arriver à tuer comme une bête sauvage et sanguinaire ? Tant de question que l’on est en droit de se poser, mais sans être sûr de comprendre un jour pourquoi…..

henry, portrait d'un serial killer 01

On va suivre en fait l’itinéraire de 3 paumés dont une seule chose finira par les réunir : la mort. Mort pour s’occuper, initiation au meurtre, viol, inceste… voici une partie de ce qui vous attend avec Henry! Outre la violence constante et sans limite (ni raison) le film brosse également le portrait d’une société où le mal de vivre entraîne les plus faibles dans une spirale infernale vers les abîmes sans fin. Un film dérangeant lors de sa sortie et qui le reste tout autant trente ans plus tard. Bon autant vous le dire tout de suite, on ne peut confirmer ou infirmer qu’un tueur en série pense de cette façon, mais le but recherché par John MacNaughton était de nous plonger dans l’univers d’un homme au cerveau dérangé… le but est atteint!
Belle performance d’acteur pour une idée qui était loin d’être réalisable. Immersion totale dans ce trio infernal au plus haut point. Merci Monsieur Mac Naughton pour avoir réalisé une telle performance! Il n’en fallait pas plus pour qu’Henry, portrait d’un serial killer soit élevé au titre de film-culte!
henry, portrait d'un serial killer 02
Henry, portrait d’un serial killer
6
Plus d'articles
Seizure : La Reine Du Mal / Test Blu-Ray