20th Century Boys – Chapitre 3 : Reprenons notre symbole

Réalisateur
Acteurs
Pays
Genre
Drame et Science fiction
Durée
156
Titre Original
20-seiki shônen: Saishû-shô - Bokura no hata
Notre score
5

2017. Ami est devenu Président du Monde et dirige l’humanité toute entière. Après qu’un virus meurtrier ait ravagé Tokyo, la ville est isolée du reste du monde par des fortifications et une surveillance étroite. Jusqu’au jour où Ami déclare que l’humanité est menacée par des extra-terrestres. Seuls ceux qui croient en lui seront sauvés.



 

L’avis de yanick « Wolverine » Ruf :


Enfin une fin ?……

 

Une série de fou qui ne s’arrête pas et nous prend à fond ! Vous y croyez ?? Moi pas avant de me lancer corps et âmes dans cette saga incroyable, surprenante et captivante du début à la fin ! Troisième partie, troisième histoire, troisième réussite. Il est rare dans le cinéma de voir des films qui se suivent et dont les histoires s’emboitent correctement pour nous donner une histoire fabuleuse sur la totalité ! 20 century boys fait partie de ces rares exceptions qui confirment la règle.

 

Un sans-faute total, même si l’on a l’impression de partir complètement à l’ouest à un moment du film. Le scenario est tellement bien ficelé que tout retombe à la normale : le résultat est exceptionnel. Je pense que cette série risque de rester longtemps dans les mémoires comme LA série qui à su garder l’attention du spectateur à son comble pendant plus de six heures….. Un monument à voir dès maintenant en DVD chez le distributeur KAZE

 

INFORMATIONS TECHNIQUES :
VERSION : Français (2.0) – Japonais (2.0)
SOUS-TITRES : Français (FR) – Hollandais (NL)
ANNEE : 2008

CREDITS :
Studio : Studio Nuts
Réalisateur : Yukihiko Tsutsumi et Naoki Urasawa
Compositeur : Ryomei Shirai,
D’aprËs l’oeuvre de : Naoki Urasawa
Scenario : Takashi Nagasaki
Production : 20TH Century Boys Film Parteners (NTV, Shogakukan, Toho,, VAP, YTV, Dentsu, The Yomiuri Shimbun, Cine Bazaar, Office Crescendo, O-Rights

 



20th Century Boys – Chapitre 3 : Reprenons notre symbole
5
Plus d'articles
Invisible Man : test blu-ray