Taïwan et ses marionnettes

Réalisateur
Jean-Robert Thomann
Acteurs
Pays
France
Genre
Documentaire
Durée
Titre Original
Notre score
10

Une invite à la découverte des marionnettes de Taiwan. Les multiples transformations qu’elles ont subies au cours de plus de 150 ans d’histoire composent aujourd’hui un kaléidoscope d’une grande richesse symbolique et esthétique. Sur l’île se côtoient les traditionnelles marionnettes à gaine, celles modernisées du style «Rayon d’or», des marionnettes à fil qui participent aux rituels taoïstes et d’autres, conçues par des compagnies contemporaines, qui défendent un théâtre de marionnettes ancré dans son temps.

Film présenté dans la catégorie Documentaires lors de la 19ème édition du Festival International des Cinémas d’Asie de Vesoul (70)

L’avis de Yanick Ruf :

Voici donc un reportage haut en couleurs, tout comme les marionnettes taïwanaises. Jean-Robert Thomann nous entraine donc dans ce pays pour découvrir cet art ancestral qui risque peut être de disparaître un jour si de jeunes marionnettistes ne se manifestent pas rapidement. Depuis plus de 150 ans, cette pratique se perpétue sur l’île, mais les nouveaux divertissements entrainent trop souvent les jeunes vers d’autres horizons… Petit historique : les premières marionnettes furent créées pour rendre hommage aux divinités. Tout est minutieusement réalisé à la main afin de leur donner un aspect « humain ». Leurs habits sont confectionnés avec tout autant d’attention.

 taiwan_02

Elles se déclinent en plusieurs types : marionnettes à main ou à fils de tailles réduites, jusqu’au plus grosses utilisées dans de nombreux films du genre Wu Xia Pian (combat de sabre). Les films, s’ils se veulent de plus en plus réalistes, n’hésitent pas à s’offrir des décors grandioses dans lesquels les personnages évoluent. Les marionnettes sont incroyablement dotées de mouvements totalement réalistes (faire de la balançoire, fumer, …).  De ce fait, on peut reproduire quasiment tous les gestes humains naturels.

Ce documentaire nous permet donc de voir tous ces genres et de mieux comprendre « l’esprit » de cet art. On suit quelques-uns des plus grands maîtres en la matière qui nous montrent leur art et les façons de le pratiquer à la perfection. Une dextérité incroyable pour ces virtuoses des fils et des doigts pour une forme d’expression qui est malheureusement trop peu connue en Occident. Dommage, quand on voit ce reportage, on s’aperçoit que l’on peut rester longtemps à contempler ces spectacles, ces derniers étant aussi captivant qu’un bon film de cinéma…

 taiwan_01

On ne regrettera qu’une chose au final dans ce documentaire, c’est l’absence de narration, bien que pas trop gênante tout de même, qui aurait permis de lier un peu plus les images pour encore plus nous impliquer dans le reportage.

Une très belle découverte d’un art en passe de disparaitre…. Attendons maintenant avec impatience la prochaine réalisation de Jean-Robert en espérant qu’il nous fasse découvrir encore d’autres arts méconnus de Taïwan…

 taiwan_03

Vous pouvez visionner l’interview du réalisateur Jean-Robert Thomann ici.

Taïwan et ses marionnettes
10
Plus d'articles
Invisible Man : test blu-ray