Petits meurtres à l’Anglaise

Réalisateur
Acteurs
Pays
Genre
Action et Comedie
Durée
98
Titre Original
Wild Target
Notre score
5

Victor Maynard , un assassin vieux et solitaire, vit pour satisfaire sa formidable mère Louisa. Sa routine professionnelle est interrompue quand il se trouve attiré par l’une de ses prochaines victimes, Rose. Il épargne sa vie et obtient inopinément un jeune apprenti dans le processus, Tony.



 

L’avis de Yanick « Wolverine » Ruf :

 

It’s kill time… 

On l’a déjà vu par le passé, l’Angleterre sait nous offrir des petites perles d’humour noir (tueurs de dames avec Alec Guinness, Monty Python sacré graal,…). Une fois de plus c’est la réussite totale ! Un tueur à gage, le meilleur de sa catégorie, rate sa cible et se retrouve en pleine embrouille avec une cleptomane infernale et un jeune fumeur de pétard invétéré. Un trio infernal qui aura fort à faire pour lutter contre des tueurs qui veulent, quant à eux, réussir le travail.


petits_meurtres_anglaise_cap1

Qui va tuer qui…


Ce trio est composé de Bill Nighy (Doctor Who) dans le rôle du tueur à gages, Rupert Grint (Ronald Weasley dans la série des Harry Potter) dans celui du jeune paumé et la très belle Emily Blunt (Wolfman) qui incarne la voleuse sans foi ni loi… Ces acteurs sont vraiment au top et nous en donnent pour notre argent. Le scénario est bien écrit et l’histoire se laisse regarder entre crime et romance.
 

 

 


petits_meurtres_anglaise_cap2

Pratique cette fenêtre de porte improvisée…

 

On passe donc un excellent moment une fois de plus dans cette réalisation de Jonathan Lynn (Mon voisin le tueur, sergent Bilko). Un habitué du genre qui sait captiver son public et le maintenir attentif et souriant pendant toute la longueur du film. Pas de temps morts, même si l’action n’est pas présente tout du long, elle est largement compensée par l’humour « so british » constant.


petits_meurtres_anglaise_cap3

Les diaboliques…



Petits meurtres à l’Anglaise
5
Plus d'articles
Invisible Man : test blu-ray