Pepi, Luci, Bom et autres filles du quartier

Réalisateur
Acteurs
Pays
Genre
Comedie
Durée
78
Titre Original
Pepi, Luci, Bom y otras chicas del montón
Notre score
5

Pepi qui cultive de la marijuanna dans des pots sur son balcon est decouverte par un flic qui la fait chanter, la viole et la deflore. Pour se venger Pepi decide de seduire Luci, la femme du policier, femme au foyer devouee et soumise. Premier long metrage d’Almodovar dont il declare: « Ce n’est ni un film realiste, ni une analyse de moeurs, ni un portrait de la societe. Encore qu’il cadre bien avec un certain type de gens desinvoltes que l’on rencontre a Madrid, tout a fait superficiels et qui semblent naviguer dans la fiction. »

 


32ème CINEMED-Hommage à Carmen Maura



L’avis de Fabien

 

 

Film étendard de la Movida, Pepi, Luci, Bom et autres filles du quartier lance en 1980 la carrière de Pedro Almodovar qui pour sa première réalisation  tourne avec celle qui deviendra son actrice fétiche (6 films au total), la pétillante Carmen Maura.

 

Cet ode à la fougue de la jeunesse a été tournée sur 2 ans, Almodovar alors employé de la Téléfonica n’étant libre que les week-ends.

 

Typique de ce mouvement populaire de l’après franquisme, Pepi est une comédie faite en totale liberté où l’humour, l’ironie sont injectés sans modération.

Sans narration solide, le film est une succession de séquences volontairement provocatrices (la bourgeoisie, la police, les réactionnaires sont allégrement tournés en dérision), compilées avec un esprit punk assez réjouissant personnifié par le personnage fantasque et déjanté incarné par Carmen Maura.

Pepi, Luci, Bom et autres filles du quartier
5
Plus d'articles
Lucky Strike