Les apaches

Réalisateur
Thierry de Peretti
Acteurs
Andréa Brusque, Aziz El Haddachi, Danielle Arbid, François-Joseph Culioli, Hamza Meziani, Henry-Noël Tabary, Joseph Ebrarb, et Maryne Cayon
Pays
France
Genre
Drame
Durée
80 min
Titre Original
Notre score
6

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

Corse / Extrême Sud / L’été.  Pendant que des milliers de touristes envahissent les plages, les campings et les clubs, cinq adolescents de Porto-Vecchio trainent. Un soir, l’un d’eux conduit les quatre autres dans une luxueuse villa inoccupée… La bande y passe clandestinement la nuit. Avant de partir, ils volent quelques objets sans valeur et deux fusils de collection. Quand la propriétaire de la maison débarque de Paris, elle se plaint du cambriolage à un petit caïd local de sa connaissance…

 

 

L’avis de Yanick Ruf :

Quand on s’attaque à un premier film, il n’est pas toujours évident de trouver le bon ton et surtout le bon sujet pour se faire connaitre. C’est pourtant ce qu’a essayé de faire Thierry de Peretti en adaptant ce fait divers sur grand écran. S’entourant de jeunes tout droit sortis de nulle part et les transformant en acteurs pour Les apaches. Cela renforce très certainement le côté réaliste du film. En effet, ces jeunes jouent naturellement et sans en faire de trop, ce qui donne le ton juste du film. Certes, cela peut donner une légère dénégation au film et, comparé aux grosses productions, en faire une réalisation beaucoup moins attrayante. C’est sûrement pour cela que ça marche !

les apaches 02

L’histoire, quant à elle, présente un côté très (trop) dur de la Corse. On entend souvent parler des attentats commis sur l’île et il serait temps de parler un peu d’autre chose que de la violence soi-disant omniprésente qui y règne. Dommage que le film ne nous présente pas plus de paysages de cette région superbe. Autre problème évoqué ici, celui du racisme une fois de plus. Les marocains étant tout de suite soupçonnés par les petits caïds de la place. Pour se défendre, ceux-ci culpabilisent les gitans…. Bref, les étrangers sont une fois de plus les victimes, réelles ou non, des insulaires qui ne voient en eux que des envahisseurs… Un film qui donne a réfléchir…

Présenté à la Qinzaine des réalisateurs du festival de Cannes en 2013, Les apaches nous donne finalement une œuvre originale, même si elle restera somme toute assez inaccessible à une grande partie des spectateurs trop habitués aux blockbusters. Un film à conseiller aux amateurs de cet art qu’est le cinéma des Frères Lumière.

 les apaches 01

Caractéristiques techniques et bonus :

Le film est présenté en stéréo 2.0 ou 5.1 au choix. Pas de sous-titres quelconques. Un chapitrage vient bien entendu vous permettre d’accéder à votre scène favorite. Et en ce qui concerne les bonus, de ce côté-là, on a droit à une avalanche ! Le court métrage de Thierry de Peretti, Le jour de ma mort et son moyen métrage Sleepwalkers sont présents afin de mieux cerner le réalisateur. 2 entretiens avec ce dernier sont aussi là dans ce but. Et pour finir, des scènes coupées et des bandes annonces complètent le tout. Un DVD complet qui comblera les fans de cinéma d’auteur.

les apaches 03

Les apaches
6
Plus d'articles
Blue Collar : le test blu-ray