14e Festival Cinémas et Cultures d Asie

 

14e Festival Cinémas et Cultures d Asie

 

Du 4 au 9 novembre 2008, les salles obscures lyonnaises accueilleront le 14e Festival Cinémas et Cultures d’Asie. Deux temps forts cette année : un hommage au grand acteur coréen Choi Min-sik, invité d’honneur et parrain du festival, et un coup de projecteur sur Bollywood, l’usine à rêves du cinéma indien.
 
Comme chaque mois de novembre depuis 14 ans, Lyon sera l’espace de quelques jours le rendez-vous incontournable de tous les passionnés et curieux du continent asiatique.
 
La sélection cinématographique comptera plus de 60 courts et longs métrages en provenance de 10 pays, dont une grande partie seront en compétition pour un prix décerné par le public, par la presse ou par un jury de professionnels.
 
En parallèle, « Etoiles et Toiles d’Asie » invitera aussi à un véritable parcours artistique pavé d’expositions (photos, peintures, affiches de cinéma…), d’initiations à différents arts asiatiques (cuisine, massage, calligraphie,…), et de performances dansées ou musicales.
 
 
Le héros de Old Boy à l’honneur
 
Le festival accueillera cette année un parrain prestigieux en la personne de Choi Min-sik, l’acteur coréen le plus connu dans le monde grâce à sa remarquable interprétation d’un père de famille séquestré, sans savoir par qui ni pourquoi, dans Old boy de Park Chan-wook (Grand Prix de Cannes 2004).  Choi Min-sik sera à Lyon du 7 au 9 novembre pour nous présenter cinq de ses plus grands films : Crying Fist, Failan, Ivre de femmes & de peinture, Notre héros défiguré et Old Boy.
 
En même temps, un hommage sera rendu à Indiestory, seul distributeur de films indépendants en Corée, avec la projection de Written, Hello Stranger, If you were me : Anima Vision 2, ainsi que de 10 courts-métrages.
 
 
Mumbai Meri Jaan en première mondiale
 
Le 14e Festival Cimémas et Cultures d’Asie célèbrera également l’Inde, premier producteur mondial de films, avec une table ronde et un panorama de 13 films en provenance de  « Bollywood » (contraction de Bombay et de Hollywood).
 
Om shanti om de Farah Khan, le film de l’année en Inde, sera notamment projeté lors de la soirée d’inauguration. Les spectateurs pourront également découvrir en première mondiale Mumbai Meri Jaan de Nishikant Kamat, témoignage bouleversant des attentats qui ont frappé Bombay en juillet 2006.
 
A cette occasion, l’association Asiexpo lancera le troisième ouvrage de la collection Asian Connection : « Le cinéma indien ».
 
Enfin, pour les fans de manga, d’animation et de culture japonais, le festival se prolongera par la 10e Japan Touch Convention les 22 et 23 novembre au Centre Culturel de Villeurbanne, avec ses stands, projections et animations.

Rendez vous sur : www.asiexpo.com

 

Plus d'articles
Le 12ème prix Lumière sera remis aux frères Dardenne