The Salvation : le test blu-ray

Réalisateur
Kristian Levring
Acteurs
Eva Green, Jeffrey Dean Morgan, et Mads Mikkelsen
Pays
Afrique du Sud et Danemark
Genre
Drame et Western
Durée
93 min
Titre Original
Notre score
6

1870, Amérique. Lorsque John tue le meurtrier de sa famille, il déclenche la fureur du chef de gang, Delarue. Trahi par sa communauté, lâche et corrompue, le paisible pionnier doit alors traquer seul les hors-la-loi.

Avis de Fabien

Présenté hors compétition au dernier festival de Cannes, The Salvation attire l’attention : un western danois tourné en Afrique du Sud avec un casting international composé de Mads Mikkelsen, Eva Green…et Eric Cantona.

Hommage aux maîtres du western Sergio Leone et Clint Eastwood, The Salvation est un western rude et brutal, à la réalisation soignée, stylisée (on notera quelques images de synthèse peu réussies pour figurer l’Ouest américain) avec une photo très contrastée du plus effet dans les scènes nocturnes.

Cependant le réalisateur Kristian Kevring, connu pour être un des signataires du manifeste cinématographique Dogme 95 avec Lars von Trier et Thomas Vinterberg, ne parvient pas à hisser son film au delà de l’exercice de style, en cause un récit linéaire classique de vengeance, sans surprises, parsemé de personnages archétypaux, heureusement interprétés par un casting original. Le charismatique Madds Mikkelsen en impose en ange vengeur dans un rôle tenu jadis par le grand Clint, Eva Green impressionne en princesse muette mais dans des rôles de pourris Jeffrey Dean Morgan en colonel sanguinaire et Eric Cantona en bandit Corse n’ont pas grand chose à jouer.

The Salvation est une curiosité par son ADN, passée la découverte sympathique, tout cela est réalisée de manière appliquée avec respect des codes du genres et performances d’acteurs, rien de mémorable afin de marquer le genre d’une pierre blanche. Efficace (une durée ramassée à 1h27) à défaut d’être inoubliable.

 thesalvationphoto1Test blu-ray

Cette édition blu-ray Seven Sept affiche de belles images, lumineuses et aux couleurs vives. Quelques plans en basse lumière sont en retrait mais le bilan sur le plan visuel est bon, tout comme au niveau de l’acoustique avec une activité assez sobre, essentiellement sur la scène avant.

Pas de bonus mais à noter une édition Fnac avec quelques suppléments.

The Salvation : le test blu-ray
6
Plus d'articles
Moscou Ne Croit Pas Aux Larmes : Test Blu-ray