13 ème édition de Fantastic’arts

Voilà, nous sommes enfin arrivés à l’événement tant attendu de l’anné, le festival de Gérardmer, qui pour sa 13è édition est placé sous le signe des Superstitions. Forcément avec le chiffre 13, on peut esépérer qu’il soit de bonnes augures.D’ailleurs une bonne sélection de film en compétition nous attend. Les superstitions sont nombreuses et courantes. Le chiffre 13 porte chance ou malheur selon les croyances. Passer sous une échelle, Croiser un chat noir, poser du pain à l’envers, croiser les doigts,renverser la sallière, briser un miroir, porter une patte de lapin sont autant de superstitions existantes qui portent soit malheur soit bonheur. Après une cérémonie d’ouverture qui a démarré par une intervention du vice président du conseil régional, puis par une de l’adjoint au maire de la ville de Genève qui nous a parlé longuement et d’une manière joviale et sympathique du thème du festival, le directeur du festival Lionel Chouchan ainsi que Mr Pierre Sachot nous ont enfin présenté le jury long métrage. Le président du festival, le japonais Hideo Nakata, connu pour avoir réalisé les Ring et Darkwater entre autres a d’ailleurs déclaré ouvert le festival dans la langue de Molière.

Notre site dédié à l’évenement :

http://www.dvdalliance.fr/fantasticarts/

Plus d'articles
L’affiche du Festival International des Cinémas d’Asie 2021 dévoilée