2 jours au 13ème festival Lumière

Le 13ème festival Lumière de Lyon s’est clôt hier avec la projection de La leçon de piano de Jane Campion.

Cinealliance.fr était présent au festival pour deux jours, vendredi 14/10 et samedi 15/10.

Vendredi était une journée spéciale Jane Campion avec à 15h la master class de la première réalisatrice récipiendaire de la Palme d’or. Jane Campion a évoqué ses études, ses influences (Malick, Kubrick, Buñuel, Coppola), sa carrière dont le dernier Power of the dog à voir bientôt sur Netflix. Au sujet de l’élan créatif elle a déclaré : « J’ai découvert très vite le lien sacré entre mon énergie, ma psyché, ce que certains appelleront créativité, avec quelque chose qui semble venir d’ailleurs et qui relève de l’inconscient, d’un rapport avec le divin… Mes sujets me choisissent ». En soirée, au terme d’une belle cérémonie ponctuée par les interventions artistiques du slameur Abd Al Malik, de la photographe Nan Goldin et de la cinéaste Nadine Labaki, Jane Campion s’est vue décernée le 13ème prix Lumière par Julia Ducourneau dont le palmé Titane avait été loué par la réalisatrice néo-zélandaise dans l’après-midi.

Le lendemain était placé sous le signe du jurassique avec en matinée la master class du réalisateur de Jurassic Park : Falling Kingdom, Juan Antonio Bayona. Questionné par  le journaliste Didier Allouch, le réalisateur espagnol a évoqué ses premiers souvenirs de cinéma (Tarzan) et donné les clés de son oeuvre placée sous le signe des monstres : « Le monstre détient la solution qui débloque la situation dont le protagoniste n’est pas conscient. Il vient pour te réveiller avant de te donner accès à une nouvelle réalité. Mais le monstre, c’est toujours nous-mêmes, l’adulte en nous. » Lors de cette discussion très détendue ont souvent été cités A Monster Calls et Jurassic Park : Falling Kingdom dont la dernière-heure est remplie de citations de films de genre, d’horreur et de fantastique comme le Dracula de John Badham. Puis, si contractuellement il n’a pas pu dire grand chose sur la future série Le seigneur des anneaux d’Amazon, le réalisateur barcelonais a confirmé qu’après avoir réalisé les deux premiers épisodes il a supervisé les six suivants qui formeront une première saison de 8 heures. Enfin il a annoncé un prochain tournage en espagnol en janvier, la première fois en 14 ans.

A 21h Juan Antonio Bayona était présent au lancement de la nuit Jurassic où le public nombreux a pu (re)voir dans une ambiance festive les deux premiers opus signés Spielberg dont l’incontournable Jurassic Park (1993) aux nombreuses séquences de bravoure acclamées par les fans présents dans la salle Tony Garnier puis les deux volets de Jurassic Word.

Signalons enfin la découverte, dans le cadre de L’Amérique de Sidney Pollack, d’un drame puissant, Propriété interdite (1966). Premier film en couleur du réalisateur de Les Trois jours du Condor et d’Out of Africa, ce drame, d’après une pièce de Tennesse Williams, narre une histoire d’amour contrariée dans le sud des USA des années 30 entre Natalie Wood et Robert Redford qui deviendra l’acteur fétiche de Pollack dont le festival a mis en lumière le talent avec cette rétrospective passionnante insérée dans un programme une nouvelle fois très riche et pensé pour tous.