0
Posted 4 janvier 2017 by Yanick Ruf in Festival
 
 

L’actrice américaine Linnea Quigley nouvelle invitée du Bloody Week-End


L’actrice américaine Linnea Quigley rejoint Naomi Grossman, Lynn Lowry, Vernon Wells et Alain Schlockoff dans le Jury courts-métrages du Bloody Week-End! Une fois de plus, on va vers un jury d’exception! Merci Loïc et son équipe!

Linnea Quigley passe son enfance dans l’Iowa puis s’installe à Los Angeles avec ses parents. Elle y trouve un emploi au « Health Spa » de Jack Lalanne, une sommité dans le domaine du fitness – il fut notamment le coach de Jane Fonda.




Encouragée par ses nouveaux amis, elle se lance dans la publicité, la musique (en fondant le groupe féminin « The Skirts ») et la figuration, apparaissant déjà dans des films de genre : « Fairy Tales », « Deathsport », « Tourist Trap », « Graduation Day », « Fatal Games », « Young Warriors » ou encore « Don’t Go Near the Park ». Petit à petit ses rôles se font plus conséquents (mentionnons « Silent Night, Deadly Night »), jusqu’à ce que sa carrière ne prenne un tournant majeur en 1985 avec « The Return of the Living Dead », où elle joue Trash, charmante punk à la chevelure rouge.

Linnea Quigley affirme alors son statut de Scream Queen avec « Creepozoids », « Sorority Babes in the Slimeball Bowl-O-Rama », « Nightmare Sisters », « Hollywood Chainsaw Hookers », « Night of the Demons », « Dr. Alien ! » et « A Nightmare on Elm Street 4 – The Dream Master ». Après avoir hésité à intégrer la LAPD (Los Angeles Police Department), elle continuer à tourner à un rythme effréné (plus de 125 films en environ 35 ans !), alternant Direct-To-Video, courts et longs métrages, avec, entre autres, « Innocent Blood », « The Guyver », « Pumpkinhead 2 – Blood Wings », « Jack-O » et « Play it to the Bone ».

Fervente militante au sein de PETA, elle a également écrit trois livres dans lesquels elle relate sa vie et ses expériences : « The Linnea Quigley Bio & Chainsaw Book », « I’m Screaming as Fast as I Can : My Life in B-Movies » et « Skin ».

 

Texte : Matthieu REHDE


Yanick Ruf