Le Jeûne : A La Croisée Des Chemins / Test DVD

Réalisateur
Fabien Moine
Acteurs
Pays
France
Genre
Documentaire
Durée
91 minutes
Titre Original
Notre score
8

Il y a encore quelques années, le terme de jeûner était synonyme d’instabilité, d’aller à l’encontre de ce que le corps réclame, d’avancer à contre-courant de la norme sociale : manger. Néanmoins, d’une pratique associée à une certaine forme de sectarisme, le jeûne, à travers des nouveaux rapports à l’alimentation qu’il s’agisse de sa provenance, l’agriculture biologique, ou bien des différents régimes alimentaires, végétariens, végétaliens, vegans,  a réussi à tracer son chemin jusqu’à nos estomacs. Les modes dits « traditionnels » de nutrition, ou encore de soins n’ont cessé de se polariser au cours de ces dernières années voyant le développement de secteurs nouveaux comme par exemple la naturopathie, méthode de soin visant à renforcer les défenses de l’organisme par des moyens considérés comme naturels dont le jeûne fait partie.

Fabien Moine, jeûneur expérimenté, revient à travers son documentaire Le Jeûne : A la croisée Des Chemins sur ses premières interrogations lorsqu’il a débuté l’expérimentation du jeûne et s’appuie sur l’avis de jeûneurs, des experts du domaine médical ou encore des chercheurs pour proposer une définition complète du concept.

L’article s’articulera en deux parties :

I) La critique de Le Jeûne : A La Croisée Des Mondes

II) Les caractéristiques techniques de l’édition DVD

L’avis de Quentin :

I) La critique de Le Jeûne : A La Croisée Des Mondes

A travers un voyage aux quatre coins de l’hexagone, Fabien Moine essaie de dresser un panorama complet s’appuyant tout autant sur les recherches scientifiques que sur les expériences de différents jeûneurs. Il croise les données, les résultats pour offrir au spectateur la possibilité de se faire son avis propre. C’est en cela que le documentaire réussit à atteindre son objectif, celui de sensibiliser sans jamais obliger, catégoriser, formater, les idées et pensées. Au cours de ses divers entretiens, le réalisateur ne cesse de vouloir nous donner les clés à la fois pour comprendre le procédé mais également les données afin de pouvoir soi-même expérimenter.

Il base le format de son documentaire sur un enchevêtrement de supports qu’il s’agisse de témoignages, d’études, de recherches, d’écrits ou bien de somptueuses images de nature. Le rythme proposé capte l’attention et offre une vraie plongée dans l’univers du jeûne autant pour les néophytes que pour les amateurs en demande de sources supplémentaires. Le choix du documentaire et plus largement de la vidéo, apporte une nouvelle dimension à la pratique. Nous ne sommes plus dans une théorie scientifique, dans une analyse littéraire du procédé mais bien plus dans une approche de partage. Ce qui paradoxalement, aurait de quoi interroger, tant le fait de manger constitue l’archétype social du partage. Fabien Moine apporte de la sorte un lien, une ouverture constante vers son prochain et démontre à quel point la pratique du jeûne relève d’une grande expérience de partage, si ce n’est bien plus que celle de la nutrition, à la fois interne en menant une relation consciente à son corps, à sa vie intérieure, mais également sociale tant l’expérience intrigue, lie et questionne. Le jeûne devient cette harmonie intérieure et extérieure, entre poésie et réalité, amenant à s’ouvrir aux autres, au monde, à la manière d’une augmentation sensible de la perception.

En mêlant des images prises du ciel de forêts, lacs et champs aux entretiens et diverses recherches, le réalisateur fixe dans un premier temps un lien primordial entre l’homme et la nature entre la diversité végétale et la flore interne comme un tout indissociable qui replace l’entité humaine au cœur de sa condition primaire, celle d’un être issu de la nature, dont la biologie répond à des codes hérités de cette même terre. Une approche fascinante qui laisse résonner une première réflexion face à notre constitution et fonctionnement interne.

Fabien Moine présente les différents types de jeûne, et revient sur les modalités dangereuses de certaines pratiques. Cette mise au point rend le dispositif accessible, sécuritaire et intéressant. Le documentaire trouve les mots pour apaiser quant aux craintes et donne de nombreuses pistes pour l’expérimentation. De plus, il rappelle que jeûner ne doit pas être perçu comme une privation mais comme un apaisement, une rencontre avec soi-même, une discussion interne, pour apaiser les maux, la maladie. Il est intéressant de comprendre les raisons pouvant pousser à jeûner, ainsi que les nombreuses attentes possibles face au jeûne.

Les entretiens avec les jeûneurs amateurs présentent autant de profils que de raisons d’expérimenter. Du jeûne intermittent au jeûne de trois jours à celui de plusieurs semaines, les bienfaits et actions de ce dernier sur le corps sont détaillés, expliqués par des pratiquants. De la simple volonté de mincir, au traitement de maladies chroniques jusqu’aux cancers ou encore bien à la quête d’apaisement de maladies dégénératives, en passant par le traitement de la dépression, de nombreux cas sont représentés et apportent non pas des réponses scientifiques mais des témoignages face à de réelles améliorations de condition de vie, jusqu’à de véritables guérisons miraculeuses.

Fabien Moine pour développer de manière scientifique les témoignages, les valider, ou en tout cas les expliquer se tourne dans un premier temps vers des pontes de la recherche en matière de jeûne et dans un second temps vers la faculté de médecine de Nice.

D’une part, Fabien Moine propose un entretien avec Tal Shaller, médecin reconnu pour ses travaux autour du jeûne holistique. Il donne de nombreuses pistes de compréhension et revient sur le rapport dangereux à la nourriture qu’entretient la société actuelle. Le réalisateur dresse un bref hommage à Albert Mosseri, figure incontournable dans la recherche autour du jeûne et va à la rencontre de Désiré Mérien, doyen français expert dans la pratique du jeûne thérapeutique. Un entretien touchant et chargé de connaissances qui réunit de nombreuses réponses face à l’utilité de mettre en application le procédé de manière médicinal.

D’autre part, le cinéaste documentariste, se rend dans le cabinet du docteur Zuily, qui accepte de suivre le jeûne de ses patients de manière à leur permettre d’en tirer le meilleur et d’éviter les conduites à risque. Il se rend ensuite à la faculté de médecine de Nice à la rencontre de Patrick Baqué, doyen et chirurgien, qui revient sur sa propre pratique du jeûne. Ce dernier prend le temps d’expliquer son ressenti scientifique face à la pratique et l’intérêt du procédé sans pour autant réussir à pleinement offrir un statut officiel à cette médecine parallèle.

Avec Le Jeûne : A La Croisée Des Chemins, Fabien Moine réalise le premier documentaire français sur le jeûne. Une oeuvre qui parvient à offrir un très beau regard autour de cette pratique de plus en plus plébiscitée et observée. Il ne reste qu’à souligner une ombre à cette proposition, sa faculté à s’orienter en grande partie vers les bienfaits, laissant une maigre part aux risques possibles face à la pratique. Un document captivant et renseigné qui saura ravir les néophytes comme compléter le parcours des amateurs.

II) Les caractéristiques techniques de l’édition DVD

Image :

Loin des standards actuels DVD en matière d’image, le documentaire de Fabien Moine ne bénéficie pas d’une image irréprochable. Beaucoup de saturations sur les paysages, et une image faisant pensée au format télévision. Néanmoins, l’oeuvre présentée n’est en rien une production à la recherche d’une beauté visuelle, elle est un lien entre les gens à but informationnel et documentaire autour du sujet suivant : Le Jeûne.

Note image : 2/5

Son :

A l’inverse du rendu image, le travail sonore est très bien réalisé, mettant les voix en avant permettant de ne rater aucun des éléments mentionnés pendant l’entièreté du documentaire ainsi que dans les suppléments.

On pourra saluer la présence d’un sous-titrage en français pour le public malentendant mais également espagnol, allemand et anglais pour permettre au documentaire de traverser les frontières limitrophes. Une belle proposition !

Suppléments :

Exuvie Films propose deux bonus pour compléter le documentaire de Fabien Moine :

  • Conférence de Fabien Moine au centre Nature et Vie de Désiré Mérien : Durant une heure, Fabien Moine revient de manière experte et renseignée sur la thématique du jeûne et sa pratique. Un extraordinaire supplément, quasi indissociable  du documentaire, qui fournit une mine d’informations et de recherches pour nous expliquer les mécanismes du corps face à la pratique du jeûne. Un supplément d’une importance capitale pour saisir tous les enjeux mis en place lors d’un jeûne.
  • Sketch comique réalisé par Fabien Moine : Petit sketch de cinq minutes sur le métier de naturopathe et plus largement le milieu de la naturopathie. Un supplément qui réussit à nous faire rire, tout en traitant d’un sujet parallèle au jeûne : la natruopathie.

Note Suppléments :5/5

 

 

 

 

Le Jeûne : A La Croisée Des Chemins / Test DVD
8
Plus d'articles
Blue Collar : le test blu-ray