Livre « Au cœur des chefs-d’œuvre de Disney. Le second âge d’or : 1984-1995 » : nos impressions !

Si le nom de Damien Duvot ne vous est peut-être pas familier, son pseudonyme de Meea vous parlera sans doute davantage puisque c’est sous ce nom et dans sa chaine Youtube du même nom que Damien Duvot revient depuis déjà dix ans sur les films et jeux vidéo rétro, autant sous l’angle de leur création, de leur analyse et même de leur critique. Il semble donc finalement logique de le voir publier aujourd’hui un livre revenant sur la genèse de plusieurs films de notre enfance, comme l’indique le titre Au cœur des chefs-d’œuvre de Disney. Le second âge d’or : 1984-1995.
Si la période susmentionnée pourra soulever certaines interrogations chez les profanes, précisons dès maintenant qu’elle se situe entre la création de Basil Détective Privé et la sortie de Toy Story. Un choix de période étonnant de prime abord, mais finalement logique puisque, comme l’auteur l’indique, elle débute au moment de certains changements à la tête des studios Disney et se conclue avec la sortie de leur premier film en images de synthèse (certes réalisé par Pixar qui n’appartenait pas encore à Disney, mais le symbole garde sa force). Et entre ces deux films, chaque œuvre estampillée Disney, même en partie (coucou Roger Rabbit) représente une étape importante, reflétant les choix, les difficultés, les conflits rencontrés par le studio autant en son propre sein qu’auprès du reste de l’industrie.
Dès lors, la structure de l’ouvrage, où chaque chapitre est dédié à la création d’un film précis, prendre toute son importance tant, au travers de la création de ces films, c’est toute l’organisation du studio qui est abordée et qui permet de mieux comprendre comment la moindre décision, la moindre personne, le moindre engrenage a eu son importance dans l’évolution du studio Disney et surtout dans son retour au premier plan après les années incertaines qui ont suivi le décès de Walt Disney en 1966. Jamais avare en anecdotes, Meeea ne laisse aucun aspect de côté, si bien que la création de ces classiques de l’animation n’aura rapidement plus aucun secret pour vous.
Mieux : en s’articulant autour de cette période marquée par des grands classiques, dont certains chefs d’œuvres (La Petite Sirène, La Belle et la Bête, Aladdin, le Roi Lion…), l’auteur s’assure de parler au plus grand nombre tant la plupart de ces films sont ancrés dans l’inconscient collectif. Un choix qui, au-delà de la pertinence de la période concernant le renouveau et la réussite du studio, offre à son ouvrage une forme d’universalité qui lui permet de parler à tous les lecteurs, quel que soit leur âge ou leur connaissance de l’univers Disney. Une vraie réussite !
Plus d'articles
Livre « Explorer Kaamelott : les dessous de la Table Ronde » : nos impressions !