Notre avis sur La malédiction du Loup Garou Werewolf
Notre avis sur La malédiction du Loup Garou Werewolf

La malédiction du Loup Garou

Synopsis :

Un soir de pleine lune, Ted annonce à son meilleur ami Eric Cord que c’est un loup-garou et lui raconte que pour guérir il faut tuer le premier loup-garou mais ne le trouve pas et ne veut plus tuer les gens. Ted lui donne une arme avec des balles en argent et lui demande de le tuer quand il deviendra un loup-garou, et pendant la nuit Ted se change en Loup-Garou et mord Eric qui le tue. C’est ainsi qu’Eric Cord se transforme à son tour en un monstrueux lycanthrope à chaque nuit de pleine lune. Cette transformation est précédée d’un signe particulier : un mystérieux pentacle scarifié dans la main de notre héros depuis qu’il s’est fait mordre se met inexorablement à saigner. Pour échapper à ce destin funeste, il doit fuir la justice, accusé du meurtre de son meilleur ami. Il parcourt les États-Unis pour retrouver le premier loup-garou qu’il pense être un dénommé Janos Skorzeny un vieux marin solitaire, tout en évitant d’être capturé par le redoutable chasseur de primes Alamo Joe… Chaque épisode, mené à un rythme effréné, Eric rencontrera d’autres loups-garous et subira des combats dantesques entre ces bêtes féroces luttant pour leur survie, et viendra en aide aux gens dans le besoin…

L’avis de Yanick :

La malédiction du Loup-Garou est une série qui date de 1987. Eléphant Films nous fait l’honneur d’enfin nous le proposer en DVD ! Quelle joie de pouvoir revoir Lance LeGault dans le rôle du chasseur de prime Alamo Joe pourchassant John J. York qui interprète le rôle principal d’Eric Cord. Et ce dernier qui passe son temps à pourchasser le loup garou original Janos Skorzeny (un des derniers rôles de Chuck Connors). Tout le monde court après tout le monde le long de ces 28 épisodes précédé d’un pilote.

Une première avec ce format pour ce type de série ! En effet, le pilote dure seulement 83 minutes et chaque suite environ 25 minutes ! Imaginez en plus une transformation dans chacun d’eux ! Sachant que l’on voit les monstres assez souvent, c’est un exploit de faire ce genre de réussite avec un budget serré. Quand on sait ce que coûte le tournage d’une transformation… A l’époque, pas d’images de synthèse pourries mais des bons vieux effets spéciaux signé Rick Baker ! Quelle surprise, il s’agit de l’homme oscarisé pour son travail sur Le loup-garou de Londres quelques années auparavant. Il était aussi sur l’autre grand film de loup-garou, Hurlements (le 1er hein, pas les suites !)

La qualité de ces DVD est de très bonne facture si l’on se remémore que ça date déjà de 33 ans ! Mais quel bonheur de pouvoir enfin le visionner dans son intégralité dans son salon. Dommage que la série n’ait jamais été terminée… On a un arrière-gout d’inachevé, mais bon, il fallait avoir du cran pour tenter une telle série, surtout à l’époque, quand on voit le nombre de transformations, de combats de loups-garous, … car en plus on voit bien ces créatures démoniaques, donc pas de droit à l’erreur !

Quelle joie de revoir cette série après plus de 30 ans ! Un beau tour de main pour lequel on ne peut que remercier Eléphant Films ! Après la série de l’incroyable Hulk, ils nous montrent ce qu’ils sont capables de faire en partant de vieux masters !