L’oeuvre de Christopher Nolan : Les théorèmes de l’illusion

Devenu en une dizaine de films un réalisateur incontournable, Christopher Nolan se voit consacrer en 2022, après le passionnant Christopher Nolan, la possibilité d’un monde sorti l’an dernier, une copieuse étude de son oeuvre chez l’éditeur Third éditions, L’oeuvre de Christopher Nolan: Les théorèmes de l’illusion.

Après avoir évoqué en avant-propos sa passion depuis l’adolescence pour le réalisateur d’Inception le docteur en études culturelles Guillaume Labrude décortique par le menu chacun des onze films de Nolan (la trilogie Batman fait l’objet d’un copieux chapitre spécifique) avec analyse thématique et filmique, anecdotes de tournage, réception publique et critique. Fin connaisseur de la pop culture, l’auteur tisse des liens avec la BD et le monde vidéoludique pour analyser le cinéma cérébral et spectaculaire de Nolan innervé par les obsessions sur le temps et la lutte de l’homme, souvent torturé, face à des forces qui le dépassent. Très documenté, avec de multiples références outre aux différents arts, à la philosophie, à la science, pour expliquer l’oeuvre de Nolan qui oscille entre réalisme et imaginaire, cet excellent essai a tout du livre somme pour les nombreux fans de ce génial artisan anglais au sein de l’industrie hollywoodienne.

On achève la lecture de ces 260 pages avec la furieuse envie de (re)voir l’intégrale des films de Christopher Nolan.