Disparition tragique de Marc Haaz

C’est avec une grande tristesse que nous venons d’apprendre la disparition tragique de l’un des piliers du Festival International des Cinémas d’Asie de Vesoul. Marc Haaz nous a quitté hier à l’âge de 33 ans…. Il s’occupait de la technique sur le festival et faisait que nous passions tous un merveilleux moment tous les ans. Toutes nos condoléances à sa famille et ses proches. Adieu Marc…
In Memoriam Marc Haaz.

Que dire devant l’horreur de ta mort. Tu étais la jeunesse, la beauté, l’avenir, le travail, la passion, la rage de vivre. Tu avais depuis l’adolescence l’amour du cinéma.
Voilà 20 ans, un jour de septembre 2001, tu as poussé la porte du CDI du collège Jean Macé où j’étais documentaliste. Sentant en toi ton goût pour la culture cinématographique je t’ai proposé d’être membre du Jury Jeune.
Par la suite je t’ai toujours encouragé dans ta voie. Je t’ai présenté à tous les grands réalisateurs venus à Vesoul dont Hou Hsiao-hsien en 2006.
Depuis 2010 nous allions ensemble au Festival de Cannes.
Tu as fait tes études de cinéma, tu as suivi des cours pour être acteur. Tu as monté ta propre maison de production « Osprod », puis tu t’es lancé dans la distribution. Nous avions un projet commun celui de distribuer le film philippin « John Denvers Trending » d’Arden Rod Condez, prix du jury, de la critique et du public au 26e FICA Vesoul 2020, avec le soutien du Rectorat de Bourgogne Franche-Comté et du CLEMI de l’Education Nationale.
Tu venais de réaliser ton cinquième court-métrage, « Metronome », le plus abouti. Tu avais des projets plein la tête, et tu mettais toute ton énergie à les réaliser : faire revivre les vignes de la Motte avec l’aide de ton père Jean-Michel et de ton frère Franck. Tu avais le projet de fonder une famille avec Marie. Tout ce qui fait le sel de la vie. Tu étais engagé dans beaucoup d’associations (Rêves, Vesulum, FICA,…). Tu avais des passions multiples, la danse, la moto, et celle qui te sera fatale : l’avion…
Tu étais le directeur de la technique du Festival International des Cinémas d’Asie de Vesoul. C’est grâce à ton professionnalisme que les cérémonies d’ouverture et de clôture et les deux cent projections de chaque édition étaient si réussies.
Nous t’aimons comme un fils et nous te pleurons comme un fils.
Repose en paix dans nos cœurs et dans cette terre de Haute-Saone que tu aimais tant.

Martine et Jean-Marc Thérouanne

 

English version

In Memoriam Marc Haaz, filmmaker And Technical Director Of Vesoul IFF Asian Cinemas (May 8th 1988 – 30 juillet 2021)
What to say in front of the horror of your death. You were the youth, the beauty, the future, the work, the passion, the rage to live. You had a love for cinema since your teenage years.
Twenty years ago, one day in September 2001, you pushed open the door of the CDI at the Jean Macé college where I was a librarian. Feeling your taste for cinematographic culture, I proposed to you to be a member of the Young Jury. Subsequently I have always encouraged you in your path. I introduced you to all the great directors who came to Vesoul including Hou Hsiao-hsien in 2006. Since 2010, we went together to the Cannes Film Festival.

You did your cinema studies, you took courses to be an actor. You set up your own production house “Osprod”, then you got into distribution. We had a common project to distribute the Filipino film “John Denver Trending” by Arden Rod Condez, jury, critic and audience prize at the 26th FICA Vesoul 2020, with the support of the Rectorate of Bourgogne Franche-Comté and the CLEMI of National Education.

You had just made your fifth short film, “Metronome”, the most successful. You had projects in your head, and you put all your energy into carrying them out: reviving the vines of La Motte with the help of your father Jean-Michel and your brother Franck. You had the project to start a family with Marie. Everything that is the spice of life. You were involved in many associations (Rêves, Vesulum, FICA, …). You had multiple passions, dancing, motorcycling, and the one that will be fatal to you: the plane …

You were the technical director of the International Festival of Asian Cinemas in Vesoul. It is thanks to your professionalism that the opening and closing ceremonies and the two hundred screenings of each edition were so successful.

Martine and Jean-Marc Thérouanne