Test Jeu : Fable Anniversary (Xbox 360)

Réalisateur
Acteurs
Pays
Genre
Durée
Titre Original
Notre score
6

Sorti ce mois-ci, Fable Anniversary remet au goût du jour un véritable jeu culte de l’époque Xbox 1e du nom : Fable, ici dans sa version Lost Chapters. Alors, à l’heure où les mastodontes du RPG sont légions, que vaut le titre de Lionhead Studios ?

Petit retour en arrière : en l’an de grâce 2004 sort Fable, exclu Microsoft et chapeauté par le seigneur Peter Molyneux (à qui l’on doit notamment Populous). Si l’ambition de ce dernier est sans limites pour son nouveau bébé, les critiques lui réservent un accueil plus nuancé quoique très favorable, mais louent toutefois les immenses qualités du soft, notamment la possibilité de choisir entre la voie du bien ou du mal. En effet, dans Fable, on incarne un jeune orphelin recueilli par la Guilde, qui va lui enseigner l’art du combat avant de le laisser voler de ses propres ailes et, accessoirement, chercher vengeance. Or, durant l’histoire, chaque décision du joueur a des conséquences vis-à-vis du héros, tant concernant ses capacités que son apparence ou encore l’image que les autres personnages auront de lui, entre héros ou hors-la-loi. Un élément qui modifiera évidemment la progression, le comportement des personnages variant en fonction de votre image. Pour faire simple, les possibilités d’évolution sont si nombreuses qu’il est quasi-impossible de refaire deux fois la même partie. Un élément qui joue énormément dans le succès de Fable auprès des joueurs, même 10 ans après.

fable-anniversary-divers-ME3050209367_2[1]

Et 10 ans après, c’est donc ce Fable Anniversary qui nous arrive. Loin de se contenter d’un vulgaire portage (inutile car la version Xbox 1 est compatible avec la 360), Lionhead a refait l’intégralité du jeu sous le moteur Unreal 3 (celui de Gears of War ou Remember Me). Un choix bienvenu tant on se rend vite compte du lifting opéré sur le jeu. Textures plus fines, personnages plus détaillées, effets de lumières… Même les contrôles ont été légèrement revus pour s’adapter à ceux de Fable 2 et 3, ainsi que les sauvegardes désormais plus souples. Sans compter la bande sonore en surround et les voix VF qui répondent toujours présentes.

Pourtant, malgré ces qualités indéniables, force est d’avouer que la mayonnaise a un peu de mal à prendre. La faute notamment à un gameplay devenu un peu trop rigide avec le temps (surtout en regard des standards actuels) et qui risque de rebuter les néophytes et/ou ceux qui n’ont pas joué à Fable depuis longtemps. On notera aussi des soucis de caméra qui peuvent devenir vite horripilants, surtout au milieu d’une confrontation. Sans compter quelques soucis de framerate dans les moments trop agités ou les décors trop gourmands.

diablo3-fable-anniversary04[1]

Après, ces soucis sont-ils une raison de passer à côté du jeu ? Oui et non.
Non car même 10 ans après, ses qualités sont toujours là, et Fable Anniversary tient sans doute l’occasion de se rappeler aux bons souvenirs des joueurs, et d’en rallier peut-être de nouveaux à cause.
Oui car ses défauts ne sont tout de même pas insignifiants et risquent bien de rebuter les joueurs les moins fans ou les moins aguerris. En outre, il faut bien tenir compte du prix (entre 30 et 40€ selon le marchand), peut-être un peu élevé au regard de cette nouvelle mouture.

Fable-HD_2-1931530[1]

Difficile en l’état de clairement conseiller ou déconseiller Fable Anniversary. Entre ses qualités (anciennes et nouvelles) et ses défauts, entre son prix et la possibilité de se procurer les anciennes versions PC et Xbox à moindre frais… Au final, comme pour tout portage, ce sera à chacun de voir en fonction de son budget et de son souhait de se (re)plonger dans l’aventure.

Test Jeu : Fable Anniversary (Xbox 360)
6
Plus d'articles
Le Vent Nous Emportera : Test Blu-Ray