Postman Blues

Réalisateur
Sabu
Acteurs
Horibe Keisuke, Ohsugi Ren, Tohyama Keiko, et Tsutsumi Shinichi
Pays
Japon
Genre
Drame
Durée
110 minutes
Titre Original
Posutoman Burusu
Notre score
8

21ème édition du Festival International des Cinémas d’Asie de Vesoul

Sawaki est facteur à Tokyo et sa vie est désespérément routinière. Un jour, au cours d’une tournée, il revoit Noguchi, un copain de classe devenu Yakuza. Ce dernier fait tomber dans la sacoche du facteur de la drogue et … son auriculaire. La police prend Sawaki en filature. Le soir même, le jeune facteur entame la lecture du courrier contenu dans sa sacoche. Il est très ému par une lettre écrite par une jeune femme soignée à l’hôpital pour un cancer. Il décide de faire sa connaissance et se lie d’amitié avec Joe, tueur à gages, soigné lui aussi à l’hôpital.
Les rencontres fortuites de Sawaki ont achevé de convaincre la police qu’il est un criminel, inconnu des services de police, donc dangereux. Sa vie devient alors plus excitante qu’il ne l’aurait jamais rêvé.

Un pastiche du film de gangster, aussi désopilant qu’hilarant !

postmanbluesweb

 

L’avis de Yanick RUF :

Le réalisateur japonais Sabu signe une fois de plus un polar vibrant sur fond de mafia japonaise. L’histoire d’un pauvre facteur pris pour un Yakuza à son insu. Ce polar tourne autour d’une histoire d’amour. Rajouter quelques scènes extrêmement comiques et vous obtenez un film d’action qui flirte sans cesse avec le romantisme et la comédie.

Les acteurs sont toujours les mêmes de films en films avec Sabu et c’est vrai que l’on commence à s’habituer à eux. Leur jeu est brillant et ils excellent dans leur rôle respectif pour ce Postman Blues. Entre le facteur perdu et amoureux par accident, le yakuza qui veut se faire un nom dans le Milieu et l’ancien tueur à gage qui attend son destin sans trop d’ambition, nous avons donc droit à un trio qui va nous faire rire autant que nous captiver.

Bien entendu, ce film est présenté dans la thématique Tenir en Haleine du Festival International des Cinémas d’Asie de Vesoul 2015. Une place qu’il mérite et honore parfaitement. Incontournable!

Postman Blues
8
Plus d'articles
Liberté : Test DVD