Réalisateur
Yau Nai-hoi
Acteurs
Kate Tsui, Lam Suet, Simon Yam, et Tony Leung Ka-fai
Pays
Hong Kong
Genre
Policier
Durée
90 minutes
Titre Original
Gun Chung
Notre score
8

21ème édition du Festival International des Cinémas d’Asie de Vesoul

Dans les rues de Hong Kong. Une unité d’élite invisible veille… Cette branche secrète de la police de Hong Kong mène des filatures sophistiquées. Le Capitaine Huang engage Piggy, une débutante au visage ingénu, donc insoupçonnable. Ensemble, ils vont tenter de remonter jusqu’au « cerveau » d’un casse. Mais le cerveau devine le danger et disparaît. Piggy est assignée à une nouvelle affaire. Alors qu’elle est en pleine filature, sa route croise celle du cerveau.

« Quand on fait des filatures, on surveille les gens sous tous les angles, comme si on était un oeil qui, du ciel, observe le monde. Aujourd’hui, la technologie rend les filatures extrêmement sophistiquées. Ce concept d’un oeil qui, du ciel, surveille la vie des gens, existe également dans la culture chinoise, mais dans un sens plus littéral. L’oeil qui surveille est une sorte d’intervention divine. C’est l’oeil de celui qui ne se contente pas d’observer mais qui a aussi le pouvoir de punir le méchant ou de récompenser le bon. Cela voudrait dire que ce que nous appelons « miracle » ou « coïncidence » n’arrive jamais par hasard. Le film montre que j’ai choisi d’y croire ». Yau Nai-hoi

filaturesweb

L’avis de Yanick RUF :

Simon Yam et Tony Leung se retrouvent sous la houlette de Yau Nai-hoi le temps d’un polar qui va nous plonger dans l’univers des « Suiveurs ». En effet, ce genre de profileurs sont juste là à se promener dans les quartiers de Hong-Kong en surveillant toutes les allées et venues des gens un peu louches. Quand ils sont sûr de l’identité d’une personne à intercepter, ils s’esquivent afin de ne pas être repérés et laisse faire les brigades d’intervention. Dans Filatures, ils vont essayer de coincer un tueur/braqueur de banque extrêmement puissant. En effet, ce dernier possède les mêmes facultés que les policiers qui l’observent…

Incursion dans un milieu que l’on ne connait pas et que l’on n’imagine même pas ! Voilà une occasion de combler nos lacunes en profitant d’un excellent polar un fois de plus produit par nul autre que Johnnie To. Certes le film n’est pas récent, mais sa programmation dans le cadre de la thématique Tenir en haleine de la 21ème édition du Festival International des Cinémas d’Asie de Vesoul était totalement justifiée.

Filatures
8
Plus d'articles
Re-Animator II : La Fiancée de Re-Animator / Test Blu-ray