De Charybde en Scylla

Réalisateur
Thierry Ollive
Acteurs
Axel Boirot, Christian Fabrice, Faycal Safi, et Laure Ollive
Pays
France
Genre
Comedie et Peplum
Durée
13 min
Titre Original
Notre score
8

Qui n’est jamais devenu fou face à un spectateur qui parle tout haut au cinéma ? Devant un mec valide qui squatte une place de parking pour handicapés ? Ou un connard qui klaxonne sitôt que le feu passe au vert ? Et si Zeus envoyait sur Terre Hadès, le dieu des enfers, pour corriger tout ça ?

L’avis de Yanick Ruf :

Dernier court-métrage de Thierry Ollive, De Charybde en Scylla nous entraine dans une farce péplumesque comme on aimerait en voir plus souvent. Basé sur un scénario très original, le film nous propose donc de suivre Hadès, envoyé par Zeus sur Terre afin de mettre un terme à toutes les choses négatives et rétablir l’ordre… L’histoire se passe donc de nos jours, avec un Dieu des Enfers habillé en spartiate. Je vous laisse imaginer les scènes, toutes plus cocasses les unes que les autres. Mais pourra-t-il réellement changer le cours des choses…. Il vous faudra patienter un petit quart d’heure (temps total du film) pour le savoir.

De charybde en Scylla (1)

En attendant, vous allez pouvoir profiter d’un court métrage qui tient la route ! Cadrage parfait, musique d’ambiance qui colle à la situation et dialogues sans faille viennent entourer des effets spéciaux extrêmement bien réalisés pour une petite production de ce genre ! De quoi ravir les fans de péplums, de comédies et de gore. Pas évident de faire ce mélange de film en costume avec des personnages contemporains, mais là, ça passe très bien ! De plus, les acteurs sont convaincants et l’on retiendra l’excellente prestation de Fayçal Safi dans le rôle d’Hadès qui, appuyé par un maquillage habile, donne vie à son personnage. Pas facile d’incarner ce genre de divinité, mais le pari est réussi ! Les décors naturels, dont les Arènes de Nîmes font partie, sont très bien choisis également. Pour ce qui est des effets spéciaux, du gore grandguignolesque est présent, mais juste pour accentuer encore plus le coté comique des scènes, car bien entendu, tout est fait sur ce ton et même si le sang gicle, on est loin de frissonner comme dans les films d’horreur.

 De charybde en Scylla (2)

Bref, vous l’aurez compris, on a droit à un excellent résultat pour ce film qui a été produit grâce aux généreux donateurs via le site fr.ulule.com qui permet de recenser les projet qui ont besoin de soutien financier. Un site à suivre afin de voir si d’autres films de cette qualités peuvent être produit avec l’aide des spectateurs intéressés…

De charybde en Scylla (3)

De Charybde en Scylla
8