Réalisateur
Julien Salas
Acteurs
Bruno Mazel, Clara Giraud, Hugo Gaignebet, Juliette Bremond, Lorenzo d’Aletto, Louis Farcis, Lucas Rottily, Manon Ramlot, Matthieu Golinski, Quentin Merli, Quentin Meynier, Roxanne Munnera, et Tristan Munnera
Pays
France
Genre
Aventure et Fantastique
Durée
35 min
Titre Original
Notre score
8

Un groupe d’aventurier va affronter un sorcier pour libérer leur pays….

 

L’avis de Yanick Ruf :

Réalisé par une bande d’adolescents coachés par Julien Salas, le secteur jeune de La Tour d’Aigues (84) nous propose de découvrir sa dernière création : Aëlandrill. Dès le départ, on voit que ce ne sont pas de simples amateurs qui ont fait ce court-métrage, mais des jeunes motivés et inspirés par de nombreuses références cinématographiques. Tout commence par une intro à la Conan, avec une voix off qui raconte le pourquoi du comment. Temps anciens, guerres, massacres, bref, tout y est. On découvre ensuite les personnages principaux du film qui sont tout bonnement une équipe digne des meilleurs RPG (archer, guerrier, magicien, nain,…). L’aventure commence pour nos héros qui vont devoir affronter les forces démoniaques et s’introduire dans le donjon d’Aëlandrill.

aelandrill 01

Un excellent film d’aventure dans l’univers très prisé de l’heroic-fantasy qui devrait ravir les fans du genre. Interprété filmé, monté quasi-uniquement par des adolescents, ce court métrage est aussi plein d’humour. Il montre néanmoins une maturité dans la réalisation digne des long-métrages (voire nettement mieux que certains…). Entre les incantations magiques agrémentées de sacrifice de poireau et la musique de l’émission télévisée Fort Boyard quand un personnage  est fait prisonnier dans un des pièges du donjon, on a droit à un éventail de jeux de mots et gags visuels comme auditifs, tous significatifs tout en étant très fins. Ajoutez à cela des effets spéciaux extrêmement bien réalisé dans l’ensemble et le tour est joué ! Les acteurs n’en sont donc pas à leur coup d’essai et cela se ressent. On n’a pas droit à une réalisation simpliste, mais à une œuvre complète. Bon scenario, bons dialogues, bon jeu d’acteur, bon effets spéciaux, tout est réuni pour nous faire passer un agréable moment ! Après Chili Con Huevos qui parodiait les westerns, Aëlandrill est donc là pour nous proposer une réalisation comico-médiévale du seigneur des anneaux. Un film à découvrir…

aelandrill 02

Aëlandrill
8
Plus d'articles
Moscou Ne Croit Pas Aux Larmes : Test Blu-ray