Le nouveau Gilliam en images

 

Terry Gilliam qui n’est plus à un tournage difficile près (voir l’incroyable Lost In La Mancha) a du faire face sur son nouveau film L’imaginarium du Docteur Parnassus au décès de son acteur principal Heath Ledger.

 

Au lieu de retourner les scènes de Ledger, Gilliam décida de faire continuer le travail de l’interprète inoubliable du Joker par pas moins de 3 comédiens qui joueraient ses multiples apparences. Ainsi Johnny Depp, Jude Law et Colin Farrell complètent le casting de ce film fantastique qui sortira dans les salles françaises le 11 novembre prochain.

 

Pour patienter deux posters de L’imaginarium du Docteur Parnassus

 

Le pitch

L’extraordinaire histoire du Dr Parnassus et de son Imaginarium, un spectacle ambulant où le public peut choisir entre la joie et la tristesse, la lumière et l’obscurité… Mais béni par le don de guider l’imagination des autres, il est lui-même maudit par un sombre secret

 

 

 

  1. Un must du western all’italiana qui rompt de manière jubilatoire avec les codes d’honneur de son équivalent US (revoir la séquence du pont assiégée par nordistes et sudistes pour s’en convaincre !)
    Si Eastwood et Van Cleef sont évidemment tjrs parfaits, Walach compose lui un personnage dantesque digne de la commedia del’arte !!! (En plus, c’est lui qui a le + de temps à l’écran je crois bien…)
    Bref, un monument de Leone qui ne doit cependant pas faire oublier 2 autres « Sergio » de l’époque : Corbucci & Sollima ont livré à leur manière des œuvres majeures du western italien, même s’ils sont souvent sous-estimés (surtout Corbucci, pourtant auteur de « Django » ou du « Grand Silence » avec Trintigant & Kinski)
    Mais il est vrai tout commença véritablement avec Leone…

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus d'articles
Oscars 2021 : le palmarès !