Festival International des Cinémas d’Asie : cinquième jour pour CINEAlliance

Après une nuit de repos bien méritée au vu de la journée chargée d’hier, il est temps d’attaquer notre planning de la journée…. C’est donc sous une tempête magistrale que je me rends à ma première projection : Umrika. Il s’agit d’un film indo-américain qui nous plonge dans le quotidien d’une famille d’un petit village dont le fils aîné décide de partir faire fortune en Amérique. Pour les indiens, cela se prononce Umrika. Mais le rêve est-il réellement ce que l’on attend ? On se laisse une fois de plus entraîner dans ce film captivant jusqu’à la dernière minute. Encore un incontournable du cinéma indien !

L’après-midi a commencé avec Miss Okusa, un film d’animation qui s’adresse à un public d’adulte. Pas par son contenu je vous rassure, mais par son sujet qui risque de dérouter les plus jeunes enfants. L’histoire d’une jeune dessinatrice qui suit les traces de son père, grand maître dessinateur. L’histoire est belle tout en étant dramatique et on a droit à un cours d’Histoire proprement dite car l’action se déroule à Edo qui devient Tokyo à la fin du dessin animé.

keo vesoul 2016

Et pour terminer cette courte journée (hé oui, il faut penser à prendre un peu de temps pour écrire les articles, ce qui nous laisse du temps pour dormir la nuit…. Dure vie de journaliste en festival…) je me rends à la projection de L’arche de chasteté…. Hummm, tout un titre me direz-vous…. Il s’agit en fait d’une histoire totalement identique à celle découverte la veille avec Le village au bord de la mer, à savoir la chasteté des jeunes veuves face à leurs envies naturelles…. L’histoire est transposée dans des rizières cette fois-ci, mais le résultat est identique, toujours les traditions ancestrales qui doivent changer mais ont du mal à évoluer vers une vie normale pour ces femmes qui aspirent à la vie……

Vesoul 02

Il est temps de rentrer pour moi afin de me préparer pour la dernière journée et la fameuse cérémonie de clôture qui sera diffusée en direct, je vous le rappelle, sur le site officiel du festival : http://www.cinemas-asie.com/

Plus d'articles
L’affiche du Festival International des Cinémas d’Asie 2021 dévoilée