Videogame Story : l’expo ouvre ses portes

Alors que l’exposition Videogame Story a officiellement ouvert ses portes aujourd’hui, nous avons pu la découvrir en avant-première ce week-end. L’occasion de vous partager nos impressions.

Avant toute chose, une précision s’impose : Videogame Story ne partage aucun lien (à part un nom similaire) avec l’exposition Game Story qui s’était déroulée de fin 2011 à début 2012. Si cette dernière était chapeautée par MO5, c’est ici la société VPCom qui est la barre de Videogame Story. Cette précision établie, entrons dans le vif du sujet.

Alors que nous avions manqué l’expo Game Story en son temps, c’est donc d’un œil neutre que nous nous engageons dans ce Pavillon 8 du Parc des Expositions. Si la sobriété est au menu d’un point de vue esthétique (murs et sols tapissés de noir), force est d’avouer que VPCom a mis les petits plats dans les grands pour réunir le maximum de pièces à présenter. De l’Intellivision à la PS4 en passant par quelques bornes d’arcade, de Pac-Man à Infamous Second Son en passant par Metal Gear Solid, c’est ainsi l’ensemble de l’histoire du jeu vidéo qui s’offre à nos yeux, et à nos mains. Car oui, si on note quelques simples vitrines ici et là, l’accent a volontairement été mis sur la possibilité de jouer aux très nombreux titres présentés, dont bon nombre d’œuvres cultes, voire de chefs d’œuvres. Une bonne manière pour les plus âgés de se remémorer leurs jeunes années ou, pour les plus jeunes, de découvrir certains titres cultes (la borne Pac-Man) dont certains qui ont inspiré les grandes licences d’aujourd’hui (ah, le plaisir de rejouer à Prince of Persia : les Sables du Temps, l’ancêtre d’Assassin’s Creed).

Bref, c’est indéniable, l’accent a vraiment été mis sur le jeu pur et dur, ce qui devrait assurer un certain fun à l’événement (les quatre GameCube en réseau sur MarioKart valent le détour). Néanmoins, si l’aspect « Vidéogame » de l’expo est indéniablement présent, on émettra un léger bémol sur l’aspect « Story ». En effet, compte tenu de l’ambition de son ambition et du nombre d’objets présentés, l’événement avait vraiment le potentiel pour constituer une rétrospective à la fois ludique et informative sur le jeu vidéo, capable de parler autant aux néophytes qu’aux gamers et de donner du crédit à un art trop souvent incompris, voire méprisé. Malheureusement, si le nombre et la qualité des titres ne sera pas remis en cause, on regrettera que l’ensemble ne soit pas approfondi d’un point de vue informatif, se limitant à de brèves plaquettes ici et là. Certes, l’exposition est assortie d’un catalogue complémentaire (plutôt bien fourni et disponible sur place). Mais malgré cela, l’exposition risque de laisser une impression un brin mitigée sur le plan informatif, contrebalancée par le plaisir indéniable de pouvoir (re)poser les mains sur de nombreuses perles.

L’exposition Videogame Story se déroule du 30 Juin au 7 Septembre 2014 au Pavillon 8 du Parc des Expositions, Porte de Versailles à Paris.

Le site officiel

Plus d'articles
Ghost of Tsushima : nos impressions !