CINEAlliance.fr est le premier site indépendant sur l'actualité du Cinéma, Blu-ray, DVD, des Courts-métrages et des Festivals depuis 1998

 
Random Article

Mutant Chronicles

 

 
Overview
 

Genre:
 
Titre Original: The Mutant Chronicles
 
Durée: 101
 
Realisateur: Simon Hunter
 
Acteur: Thomas Jane,Ron Perlman,Devon Aoki
 
Pays: Etats-Unis
 
Note
 
 
 
 
 


User Rating
no ratings yet

 


0
Posted 16 novembre 2009 by

 
Full Article
 
 

2707, Constantine est à la tête d’une organisation des Nations-Unies, gérée par quatre pays régis par d’énormes corporations qui ont pillé les ressources naturelles de la Terre.

Les conflits font rage et au cours de l’un d’eux, La Machine, un système ancestral d’une infinie puissance enfui depuis des siècles, est remise à jour et se met à transformer les humains en mutants sanguinaires. Sous la forme d’une véritable armée, les NecroMutants organisent une guerre contre les humains pour s’approprier le peu qu’il reste à prendre sur Terre. Constantine envisage de quitter la planète avec quelques proches et de la faire exploser pour qu’elle ne tombe jamais aux mains de l’ennemi.
Mais le Major Mitch Hunter, du corps des marines qui mène la rébellion humaine, va être chargé d’une ultime mission afin de révéler une antique prophétie et essayer de sauver la planète…

 

 

 

Le DVD de Mutant Chronicles sort le 18 novembre en France.

 

 

 

 

 

 

 

Avis d’Alex :



Inspiré de l’univers d’un célèbre jeu de rôle (et d’un jeu vidéo) au titre éponyme, le second long métrage de Simon Hunter (de retour 9 ans après le plutôt bon Phare de l’angoisse, présenté en son temps au festival de Gérardmer) a bizarrement tout du projet « maudit » : alors que le film est terminé depuis un petit moment déjà (le projet a été lancé en 2005, et le casting révélé l’année suivante), The Mutant Chronicles pointe seulement le bout de son nez en Europe, la faute sans doute à une sortie express en DVD aux USA.


D’autant plus étrange que le métrage est attendu par la communauté « roliste » et les fans de dark fantasy, que le budget -après visionnage- est plutôt honnête pour un projet aussi ambitieux, et surtout que la distribution est des plus séduisantes…








Jugez plutôt : Mitch Hunter (même patronyme que le réalisateur britannique, mais personnage existant déjà dans le jeu vidéo !) est incarné par le robuste Thomas Jane, découvert dans Peur Bleue, The Punisher, Dreamcatcher et The Mist d’après Stephen King.

A ses côtés, on retrouve cette sacrée trogne de Ron Hellboy Perlman, Devon Aoki actrice-top model vue en « Miho » dans Sin City, Sean Pertwee grand habitué des productions fantastiques anglaises actuelles avec Dog Soldiers, Wilderness ou Doomsday, l’allemand Benno Fürmann, Anna Walton Princesse Nuala dans Hellboy II, l’héroïne de The Descent Shauna Macdonald, ou encore un certain John Malkovich… Excusez du peu !!!





Pourquoi donc Mutant Chronicles est-il resté aussi longtemps dans les tiroirs des producteurs ? Un mystère qui n’empêche nullement le film d’être une jolie réussite du genre.







Réussite, car le réalisateur et son équipe parviennent à créer un univers fantastique original et incroyablement cinégénique : ainsi, la première séquence de bataille se déroulant dans des tranchées de type 14-18 voient les soldats s’affronter aussi bien à la baïonnette qu’avec une mitrailleuse surdimensionnée tout droit sortie d’un manga ! Le nombre de protagonistes aux spécificités bien différentes (influence du jeu de rôle) ne plombe pas le métrage par risque de dispersion, mais au contraire enrichit la quête du groupe appelé à accomplir la « prophétie » en multipliant les morceaux de bravoure où chacun exerce son talent.


Servi par des effets spéciaux souvent impressionnants et une photo appropriée, Mutant Chronicles n’est donc pas la « purge » tant redoutée, mais un sacré bon film de SF apocalyptique, dont les quelques petits défauts de cohérence scénaristique ne viennent pas traduire un immonde remontage sur le tard…







Quoiqu’il en soit, Simon Hunter s’affirme comme un cinéaste à suivre, tant il rend compte une nouvelle fois d’une mise en scène diablement efficace.


En espérant ne pas avoir à attendre encore près d’une décennie pour découvrir le prochain métrage de ce tout jeune quadragénaire… !






Caractéristiques DVD:

Image: 1.85 (16/9 compatible 4/3)
Son: Anglais et Français dolby digital 2.0 et 5.1
Sous-titres: Français
Bonus:
– Making of (35 min)
– Interviews de l’équipe du film (16 min)

Version longue non censurée.
Film interdit aux moins de 12 ans.

Editeur: M6 Vidéo



Film présenté en Compétition Internationale au BIFFF 2009



zast

 


0 Comments



Be the first to comment!


Leave a Response


(required)