CINEAlliance.fr est le premier site indépendant sur l'actualité du Cinéma, Blu-ray, DVD, des Courts-métrages et des Festivals depuis 1998

 
Random Article

Dumb & Dumber De

 

 
Overview
 

Realisateur: ,
 
Acteur: , ,
 
Genre:
 
Pays:
 
Titre Original: Dumb and Dumber To
 
Durée: 109 min
 
Date de sortie: 17/12/2014
 
Note
 
 
 
 
 


User Rating
2 total ratings

 


0
Posted 23 décembre 2014 by

 
Full Article
 
 

Vingt ans après, Lloyd et Harry sont toujours amis – et toujours aussi débiles ! Quand ils apprennent qu’Harry est père, les deux amis se lancent dans un nouveau road trip à la recherche de sa fille. Ils vont sillonner le pays à bord de véhicules toujours plus improbables, semant la folie et le chaos jusqu’à un endroit où ils n’auraient jamais dû pouvoir se retrouver…

Avis de Manuel

Sans surprise il faudra laisser les enfants à la maison pour découvrir la suite de Dumb & Dumber. Rien de nouveau au royaume des frères Farelly qui osent toujours plus.




Difficile d’avoir un avis formel sur ce genre de production. Les deux frères, monarques des comédies US il y a de ça 20 ans et ce pendant une petite dizaine d’années ont dû laisser place à un autre genre. En effet, depuis, la bande Apatow a pris la relève et imposé un autre style d’écriture, de jeu, tout simplement de style et de fond, pour les comédies blockbusters.

Ceci étant dit, il reste toujours un petit quelque chose de la période la plus faste où les deux frères cartonnaient au box office. Il faudra pour ça apprécier leur style, principalement définie par la vulgarité et la stupidité. Tout en essayant encore de porter un regard sensible (caché) qui essaye de faire face aux préjugés, physiques et sociaux.

dumdumberdephoto1

C’est donc 20 ans plus tard que Jim Carrey et Jeff Daniels (adoubé, à juste titre, comme grand comédien depuis) reprennent les mêmes costumes. Les effets de surprises et de nouveautés ne sont bien sûr plus au rendez-vous, mais on apprécie d’une certaine manière le cinquantenaire et presque sexagénaire, jouer les illuminés régressifs. Il faudra pour ça aborder le film avec un état d’esprit proche de la pré-adolescence. C’est donc une suite dans la lignée du premier opus et ne reste au final qu’un plaisir coupable de voir de très bons comédiens se régaler à rejouer un des duo les plus idiots au cinéma. Forcément pour spectateurs avertis qui assument et connaissent l’univers des Farelly, dans ses mauvais et, parfois, bons côtés. On ne nous ment pas sur le produit, marrant et régressif mais totalement assumé.


Fabien Brajon

 


0 Comments



Be the first to comment!


Leave a Response


(required)