0
Posted 8 novembre 2019 by Yanick Ruf in Festival
 
 

14e Festival du Film Coréen de Paris





14e Festival du Film Coréen de Paris, sous le signe du centenaire du cinéma coréen et des jeunes réalisatrices prometteuses.

Le 14e Festival du Film Coréen de Paris s’est déroulé du 29 octobre au 5 novembre 2019.
Vingt huit longs métrages d’hier et d’aujourd’hui furent présentés mettant l’accent sur de grands classiques du cinéma coréen tel « Sweet Dream », moyen métrage de 1936, de Yang Ju-nam, l’un des rares films coréens parlant ayant échappés au destruction de la terrible guerre de Corée (1950-1953), ou sur les jeunes réalisatrices telle Kim Bora (House Of Hummingbird).

Cette volonté de présenter la jeune génération de cinéastes coréens, de la part des organisateurs du FFCP, s’est également manifestée par le choix du film d’ouverture du Festival : « Exit » premier long métrage de Lee Sang-geun, en la présence du réalisateur. Parité oblige, le choix du film de clôture s’est porté sur « The House Of Us » second long métrage de la réalisatrice Yoon Ga-eun.

La mise en avant de jeunes talents s’est également manifestée dans la section portrait consacrée au jeune réalisateur Jeong Seung-o, présentant l’intégrale de son œuvre composée de cinq courts-métrages et de son premier long. Cette rétrospective fut entourée d’une rencontre avec ce jeune espoir du cinéma coréen animé par le talentueux spécialiste du cinéma asiatique Bastian Meiresonne.

La section compétitive « Shortcuts » était composée de vingt et un courts-métrages concourant pour le prix Flyasiana et le prix Kia.

L’événement le plus attractif de ce 14e FFCP fut sans conteste le Focus présentant trois films cultes de Kim Jee-woon, en sa présence et en celle de l’immense star Song Kang-ho, acteur principal de « Parasite » de Bong Joon-Ho, palme d’or du 72e festival de Cannes.

Jean-Marc Thérouanne


Yanick Ruf