0
Posted 29 septembre 2008 by zast in Festival
 
 

RAW LIVE TOUR A BERCY


La WWE (World Wrestling Entertainment) organisait samedi dernier un événement incontournable pour les fans de catch français : RAW LIVE TOUR, la venue pour un gala de plus de 2H30 qui a su ravir le public. Mais avant cela, 2 des plus éminents représentants de ce sport étaient venus au VIRGIN MEGASTORE des Champs-Élysée pour une séance de dédicace qui n’est pas passée inaperçue. Près de 500 personnes ont eu droit à un autographe de CM PUNK et de la sculpturale Diva KELLY KELLY. Impressionnant de voir autant de monde, certains étant même, comme Patrick et ses amis, arrivés la veille et ayant passés la nuit sur « la plus belle avenue du monde ». Oui, je vous le dis, les fans existent et ils sont nombreux, très nombreux.

 

Des centaines de fans attendent leurs idoles…
 
La diva KELLY KELLY
 
CM PUNK en pleine séance de dédicaces…

 

Après cela, nous avons eu droit à une conférence de presse donnée par le champion du monde en titre Chris JERICHO (surnommé Y2J), grand lutteur et également acteur de séries B très connu (ANDROID APOCALYPSE). A ses cotés, une autre diva : Candice MICHELLE, toute aussi splendide que KELLY…. Le couple répondra à quelques questions juste avant d’aller se préparer pour monter sur le ring. Une conférence dont nous vous ferons bientôt le compte-rendu.

 

 

La diva Candice MICHELLE pour une conférence de presse
 
Chris JERICHO, le champion en titre répond au questions.
 

20H30 : la salle s’éteint et la foule (plus de 15 000 personnes de tous ages) se met à hurler, comme dans les show télévisés américains. La musique du générique de l’émission RAW retenti, les lumières tournent dans la salle et la présentatrice officielle, Lilian GARCIA fait son entrée. Après quelques mots en français, elle annonce le premier combat : Hacksaw Jim « Charlie Haas », un catcheur déguisé comme le vrai lutteur qu’il va devoir affronter Hacksaw JIM DUGGAN. Le premier va donc utiliser les coutumes de son rival en arrivant avec le drapeau américain en main…. mais le public n’est pas dupe et le hue fortement. Quand son adversaire va faire son entrée sur le ring, il va ressortir aussitôt et revenir avec le drapeau…. français et obtenir de la foule un déchainement total. Une très bonne entrée en matière pour chauffer la salle. Le véritable HACKSAW sortira bien entendu vainqueur.
 
Vrai contre faux HACKSAW…

 

2 autres lutteurs arrivent ensuite : Manu contre D-Lo Brown. Un combat sans rien d’exceptionnel où le premier dominera le second jusqu’au compte final. Nous avons ensuite droit à un combat par équipe : Ted Di BIASE (fils d’un milliardaire qui luttait il y a quelques années) et Cody RHODES (fils lui aussi d’un autre grand catcheur des années 80), les actuels champions en titre, face aux très populaires CRYME TYME, composée de JTG et SHAD. Dommage pour les fans, ce sont pour une fois les « méchants » qui gagneront……

 

Le championnat par équipe

 

Vient ensuite Jamie NOBLE qui est là pour en découdre avec William REGAL un lutteur attendu en France. Un combat plein de surprises dans lequel l’anglais et ancien « general manager » REGAL trouvera son maitre pour le plus grand plaisir des spectateurs.

 

 

Noble contre Regal…..

 

S’ensuit un moment très attendu des fans (surtout les hommes) le combat des divas. Et pour faire plaisir au public français, la WWE n’y est pas allée de main morte, puisque nous avons droit à un combat par équipe. Les « gentilles » Mickie James & Candice Michelle affrontent les « méchantes » Beth Phoenix(la championne du monde actuelle) & Katie Lea Burchill. Très acrobatique et sensuel, ce combat sera certes moins « bestial » que ceux des monstres de plus de 2 mètres vu précédemment. Ça repose un peu. Mickie et Candice l’emporteront après une belle exhibition.

 

 




Des divas trés sensuelles…..

 

 


Après une pause de 20 minutes, permettant aux gens d’aller se restaurer ou d’acheter des souvenirs de leurs lutteurs préférés, les hostilités reprennent. Et on recommence très fort, avec l’actuel champion intercontinental, Santino MARELLA, qui arrive et prend le micro pour nous faire un discours. L’italien va nous faire entendre son français pour nous dire qu’il aime la France : «  La France est très bonne… surtout en foot, vous êtes deuxième, c’est bien…. » La foule se met à le huer fortement, n’appréciant pas ses critiques. Et c’est d’un seul coup LA MARSEILLAISE qui sera scandée dans la salle. Quel moment incroyable de voir 15 000 personnes qui en connaissent les paroles la chanter à tue-tête. Incroyable. Son adversaire arrive ensuite et c’est un changement radical de ton. Le jamaïcain Kofi KINGSTON est nettement préféré dans ce combat, mais ça ne lui suffira pas pour gagner malheureusement.

 

Santino MARELLA critique la France
 
Le populaire Kofi KINGSTON

 

Et pour la première fois en France, nous avons droit à un match sans disqualification. La foule attend patiemment. La musique du grand favori de la soirée retenti : Rey MYSTERIO arrive enfin. Le lutteur masqué adulé par le monde entier, et plus particulièrement par les enfants (peut être par sa petite taille). Bercy craque et hurle. C’est l’apothéose de la soirée. Rarement on a vu autant de passion pour un catcheur. Il est là pour affronter le géant KANE « THE BIG RED MONSTER ». Comme dans les matchs diffusés aux États-Unis et retransmis à la télévision, on aura droit à une véritable bagarre de rue : poubelles métalliques, chaise et même l’escalier métallique seront utilisés dans ce match où tout est permis…. Un très bon moment, et DAVID vaincra tout de même GOLIATH, comme quoi la taille seule ne compte pas…. Mais le perdant sera lui aussi acclamé, car il ne faut pas l’oublier, il était un des favori du public dans la tournée de l’année dernière et possède un charisme assez exceptionnel.

 

Rey MYSTERIO était attendu par les fans…
 
 …et ces derniers l’acclament comme il se doit.
 
Tous les coups sont permis dans ce match.
 

 

Et nous voilà maintenant au « MAIN EVENT », le combat principal de la soirée. Le premier à faire son apparition est Lance CADE, qui se fait d’entrée siffler par le public. Puis retenti le thème musical de son partenaire : Y2J CHRIS JERICHO, le champion du monde. Ce dernier nous fera un discours assez disgracieux pour bien faire comprendre aux Français ce qu’il pense d’eux. Injures et quelques mots dans la langue de Molière jusqu’au thème de CM PUNK qui avait su séduire le public lors de la séance de dédicaces du matin. Ce dernier est acclamé comme il se doit, mais la foule déchainée n’attend plus qu’une chose, l’arrivée dans la salle de celui qui n’est pas repassé dans l’hexagone depuis plus de 15 ans. Que dire de la réaction quand sa musique retenti…. Ça ne se raconte pas, ça se vit….. Shawn MICHAELS, le HBK (Hearth Break Kid) était attendu pour prendre sa revanche contre Chris JERICHO. Il est venu, il a vu et il a vaincu bien entendu. Et les femmes en ont eu pour leur argent avec un soupçon d’érotisme dans ce combat . Un match exceptionnel suivi d’un bain de foule qui l’est tout autant. CMPUNK et SHAWN MICHAELS feront leur show et le tour du premier rang pour serrer un maximum de mains dans le public. Grandiose.

 

 

Le face à face final…

 

Prochaine date en France pour la WWE : 6 novembre 2008 à Nice au Palais NIKAIA

Un grand merci à la WWE pour nous avoir présenté ce show. Un grand merci également au PUBLIC SYSTEME, plus particulièrement à Virginie, pour l’organisation de cette journée et pour leur implication à rendre les choses faciles pour la presse. Remerciements également pour la société qui distribue les DVD et bientôt le magazine officiel de la WWE en français (premier numéro le 10 novembre 2008) : ONE PLUS ONE, représentée par Isabelle et Vincent, qui a participé à la séance de dédicaces des Champs-Élysée. Et pour foinir, des « SPECIALS THANKS » à ceux sans qui rien n’auraient lieu : LE PUBLIC, toujours plus nombreux pour ce genre d’événement……

 

 

 

 


zast