Time and Tide : le test blu-ray

Réalisateur
Tsui Hark
Acteurs
Cathy Chui, Nicholas Tse, et Wu Bai
Pays
Hong Kong
Genre
Action et Policier
Durée
113 min
Titre Original
Shun liu Ni liu
Notre score
8
Tyler fait la connaissance de Jo dans le night-club où il travaille. Après une nuit de débauche, celle-ci tombe enceinte. Pour subvenir aux besoins de son futur enfant, Tyler devient garde du corps pour une agence privée. Au cours d’une mission, il sympathise avec Jack, un ancien mercenaire qui a refait sa vie avec la fille du chef d’une puissante triade hongkongaise. Bientôt, les deux hommes vont être recrutés dans les deux camps adverses…
L’avis de Fabien
Suite à la rétrocession de Hong-Kong à la Chine en 1997, de nombreux cinéastes et acteurs hong-kongais partent à Hollywood tenter leur chance: John Woo, Ringo Lam, Jet Li et Tsui Hark entre autres.
Après une courte parenthèse hollywoodienne (les nanars avec JCVD Double team en 1997 et Piège à Hong-Kong en 1998), Tsui Hark, célèbre pur ses wu xia pian (Il était une fois en Chine, The Blade, Green snake…), revient en 1999 au pays pour réaliser Time and Tide, un thriller d’action urbain produit par Columbia Asie et re-dynamiser un cinéma hong-kongais en perte de vitesse.
Tsui Hark se fout de l’histoire, confuse, pour laisser libre cours à la cinétique furieuse et l’expérimentation esthétique : chorégraphies de dingue (ballet de corps bondissants), montage sophistiqué (arrêt sur image, split-screen, jump-cuts…), mouvements de caméra survoltés (travellings furieux, caméra en chute libre, caméra virtuelle dans un canon d’un fusil ou dans frigo), Time and tide est un maelstrom d’images et de sons dont le spectateur ressort groggy. Le montage tout en en ruptures et accélérations, avec une prolifération hallucinante de plans, tire le film vers l’abstraction; la deuxième heure de Time and tide propose deux séquences d’action d’anthologie, superbement composées : un gunfight en rappel sur un immeuble délabré et une fusillade lors d’un accouchement. Le film qui offre à son créateur l’occasion de renaître artistiquement est encadré par le récit personnalisé de la Genèse en voix-off et un accouchement avec ses mots « Tout peut recommencer » mais avant la renaissance, le recommencement il faut en passer par l’épreuve du feu (motif récurrent du feu, de l’explosion). John Woo dans Hard boiled (Hark, producteur de Woo, lui fait ici un clin d’oeil savoureux) comme Gareth Evans dans The Raid s’inspireront de ces deux morceaux de mise en scène virtuoses où Tsui Hark a donné le meilleur de lui même.
Après nombreux films ratés dans les années 2000, Tsui Hark retrouvera le chemin du succès avec la saga du Détective Dee.
La sortie en blu-ray de Time and tide par Carlotta est un évènement mondial pour tous les fans de Tsui Hark et les amateurs de polar urbain riche en gunfights inventifs.
Technique
Ce blu-ray de Time and Tide (une première mondiale!) proposer un master restauré avec un piqué correct et une grande lisibilité des nombreux plans qui composent ce film d’action généreux en gunfights. Les 2 pistes sonores en 5.1 DTS délivrent un spectacle multi-canal tonitruant.
Bonus
Carlotta enferme l’exceptionnel Time and tide dans une superbe édition prestige limitée #08 avec Blu-ray + DVD + Memorabilia dont l’éditeur a le secret. Les bonus se révèlent très intéressants :

TIME AND TIDE » PAR KARIM DEBBACHE (9 mn) : présentation du film par le créateur de la web-série Chroma, Karim Debbache.

ACTION VÉRITÉ (20 mn) : évocation de la carrière et le style de Tsui Hark par l’historien du cinéma Charles Tesson

LE TOUT-PUISSANT (24 mn) : interview du duo de réalisateurs et scénaristes français basé à Hong Kong, Julien Carbon et Laurent Courtiaud, sur l’importance de Time and Tide dans la filmographie de Tsui Hark.

Le coffret comprend un fac similé du dossier de presse français d’époque, 1 livret exclusif de 28 pages, 16 lobby-cards et une affiche.
Time and Tide : le test blu-ray
8
Plus d'articles
Point limite : le test blu-ray