The Villainess

Réalisateur
Byung-gil Jung
Acteurs
Pays
Corée du Sud
Genre
Action
Durée
Titre Original
Ak Nyeo
Notre score
5

Depuis l’enfance, Sook-hee a été entraînée pour devenir une tueuse sans pitié. Lorsque Madame Kwon, chef du Service des renseignements sud-coréen, l’engage comme agent dormant, elle lui offre une seconde chance.

“Donne-nous dix ans de ta vie, tu auras la liberté.”

Sa nouvelle identité est Chae Yeon-soo, 27 ans, actrice de théâtre.
Avec la promesse d’une liberté complète en échange de servir son pays pendant 10 ans, Sook-hee commence une nouvelle vie. Pour cette femme qui a vécu comme tueuse, mener une existence normale n’est pas une tâche facile. Mais quand deux hommes entrent dans sa vie, les secrets de son passé sont dévoilés.

Film présenté en séance de minuit au Festival de Cannes 2017

Avis de Fabien

S’ouvrant sur un plan séquence assez dingue, un long combat en prise de vue subjective où l’héroïne décime un après l’autre de multiples assaillants armés dans un immeuble, The Villainess propose de l’action survitaminée entrecoupée de scènes intimistes pour développer la psychologie de cette Nikita sino-coréenne.

La construction du récit, avec de nombreux flash-backs sur le passé de la tueuse Sook-hee qui s’insèrent laborieusement dans la trame, est le talent d’achille de ce thriller d’action qui compense son manque d’originalité et la fadeur de ses scènes de romance par des chorégraphies soignées à l’énergie furieuse (la poursuite à moto, le contrat avec les geishas).

The Villainess est un midnight movie qui à défaut de renouveler ou apporter du sang neuf au genre fait dans l’efficacité. Contrat exécuté avec professionnalisme!

The Villainess
5
Plus d'articles
L’Eventreur de New York : Test Blu-ray