Test High-Tech : Enceinte Ultimate Ears UE Boom / UE Megaboom

Réalisateur
Acteurs
Pays
Genre
Durée
Titre Original
Notre score
10

Si la période hivernale est souvent propice aux soirées d’intérieur, il ne faudrait pas oublier que le printemps arrivera très vite, et avec lui le plaisir des pique-niques, goûters et autres apéros d’extérieur, où le point noir réside souvent dans l’ambiance musicale. L’avènement du Bluetooth a ouvert la voie aux enceintes nomades, mais celles-ci sont souvent de qualité très moyenne, voire médiocre, en plus d’être fragiles. C’est sans doute en pensant à ces différents points que Logitech, par le biais de sa marque Ultimate Ears, a voulu mettre les petits plats dans les grands en proposant cette enceinte Bluetooth UE Boom, que nous avons pu tester.

logitech-ue-boom-1

Après cette introduction, faisons bref : l’UE Boom est une vraie bonne claque ! Il suffit pour s’en rendre compte de lancer une première chanson depuis votre smartphone : la qualité du son a de quoi laisser sur le derrière. Clair et pêchu, nous avons eu peine à croire ce son provenait de cette petite enceinte aux fausses allures de trousse d’écolier. Et pourtant, cette première impression n’était pas une exception puisque tout au long de nos nombreux tests, nous n’avons que très rarement pris ce petit bijou à défaut, surtout comparé au son que l’on retrouve habituellement chez la concurrence dans ce type de produits. Les plus audiophiles lui trouveront une restitution des basses parfois lancinante, mais là n’est pas l’objectif de ce type de produit nomade. Par contre, la qualité du produit se paye à un autre niveau : privilégiez des fichiers musicaux de qualité supérieure sur vos smartphones/terminaux, sous peine de basculer dans la saturation dès que vous approcherez du volume maximum.

UE_Boom_35764841[1]

En parlant de volume, abordons un autre aspect d’importance de l’UE Boom : la restitution du son à 360°. En effet, la forme cylindrique du produit n’est pas due au hasard puisque l’enceinte est prévue pour restituer la musique de manière identique, peu importe le sens où elle est posée. De ce côté-ci, c’est également une franche réussite au point que l’enceinte trouvera même une place de choix au milieu de votre table, ou suspendue au plafond au milieu de la pièce. Car oui, l’UE Boom dispose également d’un petit crochet permettant de la suspendre selon vos souhaits, l’excellente autonomie vous assurant de ne pas avoir à la recharger sans cesse. Et si vous souhaitez l’utiliser à côté de votre piscine ou par temps maussade, n’ayez crainte : l’enceinte est certifiée comme résistante aux éclabousses et à la poussière (on vous voit venir : n’allez pas la jeter à l’eau ou dans le sable pour autant, petits malins !). En prime, vous pourrez brancher jusqu’à 2 enceintes au même terminal, idéal pour les grands espaces.

Fin du fin, l’enceinte est livrée dans un coffret de rangement en plastique qui accueillera aussi bien l’enceinte que ses câbles de recharge, et une application (non obligatoire) est également disponible pour accéder aux réglages de rendu sonore. On peut donc dire sans mal qu’on en a pour son argent.

ue-boom

Car oui, on touche là au principal défaut de l’enceinte UE Boom. Si ses qualités techniques sont indiscutables, elles se payent par un prix avoisinant les 150€. Un prix justifié encore une fois par sa haute qualité et son niveau de finition, mais qui risque de rebuter bon nombre d’acheteurs. Cela ne coûtera pas pour autant à l’UE Boom sa place dans le top des enceintes nomades.

MAJ: Test de l’UE Megaboom

Après avoir testé l’UE Boom, nous avons pu poser nos mains et nos oreilles sur sa petite soeur (ou plutôt grande), l’UE Megaboom. 25% plus grande, 20% plus large et pour un poids de plus de 800g, la Megaboom est également vendue en moyenne 100€ de plus que l’UE Boom de base. Autant dire qu’avec un tel investissement, la qualité a intérêt d’être au rendez-vous. Bonne nouvelle : c’est le cas !

UE-Boom-megaboom

En effet, après l’enchantement des oreilles que représentait l’UE Boom, la Megaboom reste dans la même lignée. Autant dire que les arguments cités plus haut restent valables, tout en se parant de quelques perfectionnements et ajouts. Tout d’abord, l’étanchéité a été améliorée, ce qui plaira aux amateurs de musique en plein air et par tous les temps. De même, la qualité du son gagne encore en puissance, en précision et surtout en qualité de restitution des basses ! C’était d’ailleurs un des rares points sur lequel on pouvait prendre l’UE Boom à défaut, et il se voit donc rectifié dans cette version qui gagne plus que jamais son ticket d’entrée pour animer vos soirées.

En prime, tout comme il était possible de coupler deux UE Boom à un même terminal via Bluetooth, la Megaboom suit le même chemin en proposant non seulement la même fonction entre deux Megaboom, mais également entre une UE Megaboom et une UE Boom (via une mise à jour impérative). Très pratique pour ceux ayant déjà cédé au précédent modèle. Par contre, on regrettera que cette fonction nécessite l’application dédiée pour smartphones : peu pratique si vous recevez des amis qui veulent se raccorder à vos enceintes.

En bref, l’UE Megaboom conserve toutes les qualités de l’UE Boom en les perfectionnant. Toutefois, encore plus que pour l’UE Boom, le facteur prix est impossible à négliger. L’UE Boom était déjà à réserver à une clientèle de niche, l’UE Megaboom l’est encore plus.

Test High-Tech : Enceinte Ultimate Ears UE Boom / UE Megaboom
10