CINEAlliance.fr est le premier site indépendant sur l'actualité du Cinéma, Blu-ray, DVD, des Courts-métrages et des Festivals depuis 1998

 
Random Article

Une Affaire de famille

 
 
Overview
 

Realisateur:
 
Acteur: , ,
 
Genre:
 
Pays:
 
Titre Original: Manbiki kazoku
 
Durée: 121 min
 
Date de sortie: prochainement
 
Note
 
 
 
 
 


User Rating
no ratings yet

 


0
Posted 14 mai 2018 by

 
Full Article
 
 




Au retour d’une nouvelle expédition de vol à l’étalage, Osamu et son fils recueillent dans la rue une petite fille qui semble livrée à elle-même. D’abord réticente à l’idée d’abriter l’enfant pour la nuit, la femme d’Osamu accepte de s’occuper d’elle lorsqu‘elle comprend que ses parents la maltraitent. En dépit de leur pauvreté, survivant de petites rapines qui complètent leurs maigres salaires, les membres de cette famille semblent vivre heureux – jusqu’à ce qu’un incident révèle brutalement leurs plus terribles secrets…

Film présenté en compétition au Festival de Cannes 2018

 

L’avis de Fabien

Après avoir montré le polar The Third Murderer en ouverture du Festival policier de Beaune et en compétition au 74ème festival de Venise, Hirokazu Kore-eda présente son nouveau film Une affaire de famille en compétition du 71ème festival de Cannes. Dans la lignée de Tel père, tel fils (2013) ou Après la tempête (2016), le réalisateur japonais poursuit son exploration des relations familiales, des liens du sang et de ceux qui se créent via l’adoption.

Son interrogation sur ce qui fait et unit une cellule familiale est exposée, dans une structure en 2 parties, une première constituée de saynètes au ton doux-amer avec une famille dysfonctionnelle (le père enseigne l’art du vol à l’étalage à son jeune fils, la grand-mère est une arnaqueuse redoutable, la soeur aînée travaille dans un peep-show…) mais en apparence heureuse qui recueille une petite fille livrée à elle-même (écho à l’enfance maltraitée au coeur de Nobody Knows) puis dans une seconde partie plus dramatique Kore-eda montre l’explosion de cette famille au fur et à mesure du dévoilement des vérités, des secrets de chacun. De plus un sentiment de colère se fait entendre (critique des services sociaux) de la part du réalisateur.

Par petites touches intimistes, avec épure et retenue, Kore-eda livre une boulersante histoire familiale, un de ses films les plus aboutis.


Fabien Brajon

 


0 Comments



Be the first to comment!


Leave a Response


(required)