CINEAlliance.fr est le premier site indépendant sur l'actualité du Cinéma, Blu-ray, DVD, des Courts-métrages et des Festivals depuis 1998

 
Random Article

Transsiberian

 

 
Overview
 

Genre:
 
Titre Original: Transsiberian
 
Durée: 111
 
Realisateur: Brad Anderson
 
Acteur: Woody Harrelson,Emily Mortimer,Kate Mara
 
Pays: USA
 
Note
 
 
 
 
 


User Rating
no ratings yet

 


0
Posted 29 mars 2009 by

 
Full Article
 
 

Dans le Transsibérien qui les amène de Pékin à Moscou, Roy et Jessie, un couple d’Américains, font la connaissance de Carlos et Abby. Ignorant que Carlos a dissimulé de la drogue dans les bagages de Jessie, le couple va sombrer dans un engrenage meurtrier auquel Grinko, policier de son état, va plus que contribuer.

 

Le DVD et le Blu-ray sont disponibles depuis le 24 mars 2009.

BONUS : Bande annonce, Making of, Filmographie de : Brad Anderson ( réalisateur ), Woody Harrelson, Sir Ben Kingsley, Eduardo Noriega.

 

Avis de Rachel :

Le réalisateur Brad Anderson s’intéresse beaucoup au mental de l’homme. Dans The machinist, il montrait un Christian Bale décharné en proie avec sa conscience. Dans Session 9, il nous installait dans un asile désaffecté qu’une équipe devait désamianter, laissant les occupants en proie à leurs démons.
Ici dans Transsiberian, il nous emmène dans un voyage au fin fond de la Russie, dans des contrées froides et désolées et qui sont finalement d’un autre temps. En effet, le Transsibérien parcourt toute la Russie, la Sibérie et son froid polaire pour rallier la Chine. Il effectue un trajet d’environ 9000km.

 

 




C’est dans ce train que le réalisateur laisse chacun seul avec ses doutes et sa propre conscience. On se sent petit face aux immensités de la Sibérie à la blancheur des paysages. La rudesse de la vie a fait partir certains habitants, d’autres sont restés et survivent dans ce froid une bonne partie de l’année…

Ce film peut être découpé en deux parties. Dans la première, on voit le couple américain Roy et Jessie côtoyer le couple de contrebandiers Carlos et Abby. C’est avec un sac rempli de matriochkas (poupées russes) qu’ils voyagent.
Dans la seconde partie on voit ce même couple américain aux prises avec Grinko (Ben Kingsley), un policier corrompu spécialisé en narcotiques.
La promiscuité de la cabine de train rend les relations faciles. Il est ainsi aisé de faire connaissance avec d’autres voyageurs.  

 

On ressent d’emblée un malaise dans le couple Roy-Jessie. Roy, joué par Woody Harrelson est jovial, naïf et a le contact facile. Roy est tellement exalté par son voyage qu’il en devient même énervant. Il croit à fond en sa femme, peut être à tort.

Sa femme Jessie, jouée par Emily Mortimer, est plus effacée et secrète. C’est une femme qui a un passé peu glorieux et qui tente de se réhabiliter. Pour elle ce voyage est l’occasion d’un nouveau départ, de construire quelque chose avec son mari, une sorte de rédemption.
Au fur et à mesure que le voyage se poursuit, on ressent encore les traces laissées par la chute du communisme dans la peur et l’hostilité envers les étrangers, la corruption des policiers…

 

Ce film est un bon thriller qui tient le spectateur en haleine jusqu’à un dénouement final surprenant.  
D’ailleurs la morale de fin est terriblement vraie : il ne faut pas parler à des inconnus. Chaque parent le répète maintes et maintes fois à ses enfants mais parfois ils oublient leurs bons conseils et font le contraire. Ils pensent aussi à tort que parce qu’ils sont adultes, il ne peut rien leur arriver. On ne sait jamais sur qui on peut tomber. Mais il est parfois tellement aisé de lier connaissance. Un sac égaré qui se retrouve tout d’un coup parmi vos affaires peut vous causer bien du tort.

Un seul conseil : en voyage, restez toujours vigilant !

 

Les menus du DVD

 
Le making of
 

 

 
 
 
 

 

 

enregistrer


zast

 


0 Comments



Be the first to comment!


Leave a Response


(required)