CINEAlliance.fr est le premier site indépendant sur l'actualité du Cinéma, Blu-ray, DVD, des Courts-métrages et des Festivals depuis 1998

 
Random Article

The Big Short : le Casse du siècle : le test DVD

 
 
Overview
 

Realisateur:
 
Acteur: , ,
 
Genre: , ,
 
Pays:
 
Durée: 131 min
 
Date de sortie: 23/12/2015 (salle) - 04/05/2016 (vidéo)
 
Note
 
 
 
 
 


User Rating
1 total rating

 


0
Posted 12 février 2019 by

 
Full Article
 
 

Alors que sort demain son nouveau film Vice avec Christian Bale en Dick Cheney, retour sur The Big Short d’Adam McKay.

Wall Street. 2005. Profitant de l’aveuglement généralisé des grosses banques, des medias et du gouvernement, quatre outsiders anticipent l’explosion de la bulle financière et mettent au point… le casse du siècle ! Michael Burry, Mark Baum, Jared Vennett et Ben Rickert : des personnages visionnaires et hors du commun qui vont parier contre les banques … et tenter de rafler la mise !

Avis de Manu

Pour Adam McKay passer de Légendes vivantes, Very Bad Cops et Ricky Bobby, roi du circuit à The Big Short c’est un peu comme consommer de la junk food pendant des années et enfin se tester à la cuisine moléculaire.

Etonante réussite que son dernier film, qui en plus d’un casting quatre étoiles à le mérite de marquer un changement de cap pour le réalisateur. Basé sur des faits réels et tiré du livre de Michael Lewis, le film balaye avec intelligence et presque un accent pédagogique les évènements post crise 2008. Malgré la difficulté qu’on peut avoir à décortiquer et vulgariser tout ce qui a pu se passer avant la fameuse crise, et narrer comment certains l’avaient prédit, Adam McKay s’en sort haut la main et rend même son film très lisible même lors de joute verbales aux accents économiques très prononcés ; il en joue même par moments, dans certaines séquences à la scénographie très drôle et bien ficelée. C’est par un réalisme orné d’un cynisme parfaitement équilibré qu’il tente de nous confronter à ce drame économique mondial, on hésite alors à le voir comme une vraie comédie ou un drame réaliste tant les démonstrations de micro histoires de chacun des protagonistes semblent avoir un écho immoral aujourd’hui.

Le casting au top, Christian Bale et Steve Carell quant à eux excellents, ne fait que servir parfaitement les profils différents de chaque personnage du film.

The Big Short, en cette fin d’année, en plus d’être une surprise, est un film presque nécessaire pour pointer du doigt une crise mondiale, honteuse et ridicule dans sa vénalité ; et le traitement entre comédie et docu fiction est le parfait équilibre nécessaire à cette démonstration qui en fait sur la ligne d’arrivée un des films majeurs de l’année.




Left to right: Steve Carell plays Mark Baum and Ryan Gosling plays Jared Vennett in The Big Short from Paramount Pictures and Regency Enterprises

Avis de Fabien

Habitué des comédies loufoques et potaches avec les géniaux Steve Carell et Will Ferrell (Anchorman, Frangins malgré eux, Very bad cops), Adam McKay change de division avec The big short, comédie dramatique sur la crise des subprimes interprétée par un casting quatre étoiles composé de Christian Bale, Ryan Gosling, Brad Pitt et tiens donc Steve Carell.

Si Margin Call tenait du thriller cérébral The big short se la joue plus cool, mix malin et réussi entre Le loup de Wall Street et Ocean’s eleven, avec ses stars qui braquent la banque, pour parler du cataclysme financier de 2008 provoqué par l’empilement dangereux de créances hypothécaires.

Adapté du livre de Michael Lewis The Big Short: Inside the Doomsday Machine, le récit s’attache, avec une succession de voix-off, à quelques personnages qui ont anticipé l’explosion de cette bulle financière et conséquence un cataclysme économique dévastateur : le Dr Burry (Christian Bale), personnage à part, nul pour les relations sociales mais excellent pour les chiffres, gère un hedge fund; Jared Vennett (Ryan Gosling) est un financier cynique et sans scrupule; Ben (Brad Pitt) est un ex-trader pessimiste qui prévoit la chute du monde entier; Mark Baum (Steve Carell), stressé par son métier, le plus sensible du lot, voit dans son op de pari sur assurances sur obligations l’occasion rêvée pour dénoncer l’inconscience des banques appuyées par des agences de notation.

Bien sûr on tout cela est très technique, on cause de short sur les créances hypothécaires, de pari contre les subprimes, ces prêts immobiliers pourris, de swaps sur MBS ou bien encore de CDO mais avec décontraction et pédagogie, à un rythme survolté : le narrateur joué par Gosling brise parfois le 4ème mur et des stars comme Margot Robbie ou Selena Gomez n’hésitent pas à  intervenir pour nous donner un cours d’économie d’une minute et nous expliquer le principe du CDO synthétique!

Passionnant, mordant, édifiant, The Big short est une grande réussite, récompensée par l’Oscar du meilleur scénario adapté.

Christian Bale plays Michael Burry in The Big Short from Paramount Pictures and Regency Enterprises

Test DVD

Technique

Cette copie SD présente un master clair sans défauts de compression, avec une belle texture argentique et deux pistes Dolby Digital 5.1 de qualité avec des dialogues bien en avant surtout en VO.

Bonus

Unique supplément (pour des bonus substantiels direction le blu-ray) de cette édition DVD Paramount un module sur le casting, « En prime« .


Fabien Brajon

 


0 Comments



Be the first to comment!


Leave a Response


(required)