CINEAlliance.fr est le premier site indépendant sur l'actualité du Cinéma, Blu-ray, DVD, des Courts-métrages et des Festivals depuis 1998

 
Random Article

Elle l’adore

 

 
Overview
 

Realisateur:
 
Acteur: , ,
 
Genre: , ,
 
Pays:
 
Durée: 105 min
 
Date de sortie: 24/09/2014
 
Note
 
 
 
 
 


User Rating
1 total rating

 


0
Posted 18 octobre 2014 by

 
Full Article
 
 

Muriel est esthéticienne. Elle est bavarde, un peu menteuse, elle aime raconter des histoires souvent farfelues. Depuis 20 ans, Muriel estaussi la première fan du chanteur à succès Vincent Lacroix. Avec ses chansons et ses concerts, il occupe presque toute sa vie.
Lorsqu’une nuit Vincent, son idole, sonne à la porte de Muriel, sa vie bascule. Elle est entrainée dans une histoire qu’elle n’aurait pas osé inventer.

 

Avis de Manuel Yvernault :

 

Peu de films français peuvent se prévaloir d’être audacieux par le genre qu’ils abordent.

Elle l’adore prend forme dans cette infime case de films de genre. Malgré une bande-annonce peu à l’avantage du film (on vend presque un genre au dépend d’un autre) le premier long-métrage de Jeanne Henry réussit un pari qui, s’il n’est pas franchement audacieux, s’avérait tout du moins risqué, osciller habilement entre drame, comédie légère et polar, tout en gardant un élan unique dans sa tenue et son rythme.

Le film imprègne une belle impression, par son côté ludique, mais surtout par la simplicité et l’intelligence d’écriture. A croire que ce dernier, pour garder tout son sens, a dû s’écrire en commençant par le dénouement, afin de donner toute la crédibilité aux nombreux rebondissements ; justifier et inscrire dans une réalité possible les virages de son histoire.




elleladore1

Bien au-delà de l’aspect formel dont Jeanne Henry maîtrise en partie la grammaire, c’est sur le duo de comédiens formé par Sandrine Kiberlain et Laurent Lafitte que l’attention se porte. Ce binôme apparaît finalement comme une évidence dans l’ensemble d’un casting qui sonne parfaitement juste du début à la fin. Mention spéciale au trop rare Pascal Demolon, étincelant de jeu et d’un charisme fou.

C’est l’exemple même du film français qui sans être majestueux se dessine dans un équilibre de ton et de forme. Très bien écrit et parfaitement dialogué, les comédiens n’ont plus qu’à laisser libre court à leur interprétation.

Entre finesse d’un récit qui oscille de l’humour au drame, on ne peut s’empêcher de voir plus grand en épousant un aspect plus psychologique, cela permet également à la réalisatrice de poser un regard critique sur le rapport stars et fans.

Elle l’adore s’avère autant audacieux que maîtrisé et permet au cinéma français de nous offrir autre chose que les comédies formatées que nous avons l’habitude de voir. Si ce dernier n’est pas la proposition à suivre en tant que modèle unique, c’est en tout cas une jolie alternative cette année.


zast

 


0 Comments



Be the first to comment!


Leave a Response


(required)